On a lu : Ayrton Senna – La victoire à tout prix

COUV Senna.jpg

 

Texte : Arnaud Briand
Photo : Bernard Asset

EN LIBRAIRIE LE 17 AVRIL 2014

À l’occasion des 20 ans de la mort d’Ayrton Senna, le 1er mai 1994 au Grand Prix de San Marin, Hugo&Cie propose un majestueux ouvrage consacré à ce pilote d’exception qui reste un mythe inégalé dans le monde de la F1.

Évoquer la mémoire d’Ayrton Senna, évoquer sa personnalité, ses capacités ou sa popularité, c’est susciter la nostalgie d’un pilote légendaire. C’est parce qu’il était bien plus qu’un sportif d’exception que Senna est, encore aujourd’hui, 20 ans après sa disparition, aussi vivant dans nos esprits. Personne n’a oublié sa détermination, son abnégation et son agressivité, sa façon de décrocher la pôle position en allant toujours plus vite et plus loin, et parfois au-delà de lui-même.

Personne n’a oublié non plus son duel homérique avec Alain Prost, ses accrochages et son sens de la vindicte et de la justice. Ce visage déterminé, ce regard mélancolique et cette foi inébranlable en lui, lui ont valu de réaliser des prouesses et de nous gratifier sans cesse d’exploits. Adulé par certains, décrié par d’autres, Senna a eu le mérite de faire l’unanimité, même auprès de ses pairs, sur sa valeur et sa performance. Prince de la pole position, roi des courses dantesques, il était la référence en matière de bravoure, de courage et de talent. Il n’a cessé durant toute sa carrière de nous gratifier de prouesses passées à jamais à la postérité. Des prouesses que le photographe Bernard Asset et le journaliste Arnaud Briand ont immortalisées dans cet ouvrage que nous vous proposons de découvrir pour vivre, ou revivre, le parcours de cette divinité qui, comme Achille, a payé de sa vie le prix de l’immortalité.

Pierre Ménard

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.