Rétromobile 2024
8 février 2024

Rétromobile 2024 – 2 : Les bons, les brutes et les autres

Par Patrice Vatan

Patrick Brunet

Patrick Brunet est un bon. 

La première fois que j’ai entendu son nom, c’était dans la bouche du professeur Reimsparing ; il lui avait acheté une des sanguines qui sont sa marque de fabrique, l’avait accrochée à son mur et, me disait-il, y puisait l’inspiration génératrice des papiers qu’il m’envoyait jadis pour Mémoire des Stands. 

Un tel éloge ne me laissait pas indifférent, aussi visitais-je l’homme dès que j’en eu l’occasion. De ses sanguines et crayons noirs naissent des scènes inspirées par la littérature ou le cinéma. Ses obsessions rejoignent les nôtres, Edward Hopper, Norman Rockwell, Andrew Wyeth. 

Patrick Brunet donne le sentiment de sortir de ses toiles tant un certain mimétisme, inconscient ou non, est à l’œuvre. Ainsi n’était-il pas vêtu lors du dernier Rétromobile comme s’il s’était lui-même dessiné ?

Mathieu Flonneau

Rétromobile 2024
Mathieu Flonneau -Rétromobile 2024 © Patrice Vatan

L’attelage que Mathieu Flonneau formait avec Maître Poulain flamboyait. Deux étalons attelés à une signature commune et qui pourtant s’entendent. 

Ils signaient à Rétromobile le premier tome d’une trilogie à paraître sur trois ans consacrée à la « fée automobile » vue à travers la littérature. 

Une connivence intellectuelle et aussi d’ordre, comment dire, magnétique ?, me rend Mathieu Flonneau proche. J’avais tant aimé son essai intitulé « les cultures du volant, essai sur le mondes de l’automobilisme » que depuis je me précipite aux événements qu’il provoque. Il assoit son approche du fait automobile sur un concept ancien, hérité d’auteurs comme Pierre Souvestre, Paul Adam ou Félix Régamey, qui a nom « automobilisme ». Soit l’art et la manière de vivre l’automobile sous toutes ses formes.

Les ( grands) marchands

Rétromobile 2024
Lamborghini Miura – Rétromobile 2024 © Patrice Vatan

Joe Macari, Lukas Hüni, des noms qui claquent comme sur des affiches de blockbusters, l’un sorti d’un film de Scorsese ou Leone, l’autre au profil d’aigle d’airain, on le verrait en officier prussien chez Visconti. 

L’un et l’autre et leurs homologues internationaux, ces grands marchands qui ont retaillé la planète à leurs mesures, chaque année plus nombreux, plus arrogants, ont précipité les graisseux, les dealeurs de durites et de carbus rouillés aux oubliettes de Rétromobile. 

Ils vendent les automobiles les plus chères du monde, des œuvres d’art, aux lignes épurées par la beauté des années soixante, sur lesquelles le désir a plaqué par strates successives des prix sortis de l’entendement humain. 

Leurs espaces de vente sont accessibles aux mortels, vitrines d’un monde ancien structuré par une hiérarchie de classe. Black and Black chez Joe Macari.

Aucun jugement de valeur entre ces lignes, juste le plaisir fondamental du rêve.

rnlt

Rétromobile 2024
The originals rnlt – Rétromobile 2024 © Patrice Vatan

Fini de rêver chez rnlt. L’ex-firme de Billancourt s’est rabaissée au rang de mon petit neveu qui a maquillé son nom de Vatan en vtn sur les réseaux sociaux. Fini de rêver sur ce stand aussi beau que vide de sens. À Rétromobile, le truc rnlt ne montre pas d’Alpine mais des baby foot.

Défilent sur un podium central quelques-unes des machines que l’ancêtre de rnlt avait fabriqué dans l’ancien temps : une Étoile filante, une Dauphine de records, un avion Rafale-Caudron, tout ça comme un peu ringardisé, dans le genre à ne surtout pas recommencer, qu’on ne nous associe plus à ces concepts dépassés. 

Rétromobile 2024
Babyfoot rnlt – Rétromobile 2024 © Patrice Vatan

D’ailleurs l’ex-Atelier Renault est en train de rénover son flagship sur les Champs-Elysées qui rouvrira en 2025 sous le nom woko-progressiste de « Défilé Renault ». Dans l’atelier, ça sentait trop la sueur, le travail, les voitures produites à la chaîne. Non maintenant on défile chez Renault, euh chez rnlt. Ah les brutes !

Vous pourriez aussi aimer :
Rétromobile 2024, une histoire ne perpétuel mouvement – 1

3.7 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Contribuez à Classic-Courses

Pour raconter l’histoire de la course automobile, il nous faut du temps, de la documentation, des photos, des films, des contributeurs de tous âges et des geeks qui tournent comme des F1 !

Nous soutenir

Pour que notre aventure demeure bénévole et collaborative et que nous puissions continuer à écrire nos articles au gré de nos envies, en toute indépendance.