Ayrton Senna, 20 ans

Artistes, journalistes, pilotes vont témoigner ces prochains jours sur Classic COURSES comme ailleurs de la profonde trace laissée par Ayrton Senna, aussi bien dans les esprits que dans les cœurs.  Un talent pur, un homme au charisme exceptionnel, dont la dimension transcende le sport automobile en s’inscrivant dans une quête d’excellence qui confine au mysticisme.

Ses manœuvres parfois rugueuses, sa prise de risque jugée excessive, sa capacité à faire alterner le chaud et le froid, sa sensibilité et sa générosité comme son intransigeance ont contribué à bâtir la légende d’un champion d’exception.

En lui rendant hommage aujourd’hui, vingt ans après sa disparition, nous nous rappellerons que les légendes se bâtissent rarement dans la solitude. Qui peut en effet dire quel champion Senna serait devenu, s’il n’avait pu s’inscrire dans les pas de ce modèle, ami, adversaire, ennemi, alter-ego enfin qu’a été pour lui Alain Prost ?

Olivier Rogar

ayrton senna,patrick brunet,pierre ménard,rob ijbema,nicolas cancelier,michel verrando,yan denes,olivier rogar

senna_noir_to_send.jpg

Rob Ijbema.jpg

 

 

 

1984 Toleman réactualisé.jpg

 

 

1985 Lotus Réactualisé.jpg

1986-87 Lotus Réactualisé.jpg

 

1991 McLaren Réactualisé.jpg
1992-93 McLaren réactualisé.jpg1994 Williams réactualisé.jpg

senna monaco - denes.jpg

Senna mp4 (2).jpg

 

Senna McL sans blanc ir.jpg

Senna Williams 94.jpg

 

Illustrations par : ( Cliquez sur les noms pour découvrir leur travail)

 
Patrick Brunet        
Nicolas Cancelier   
Yan Denes                
Rob Ijbema              
Pierre Ménard       
Michel Verrando  

Olivier Rogar

« D’aussi loin que je me souvienne l’automobile m’a passionné. Les cartes postales de tacots, les goûters au Pub Renault avec ma tante puis la course de côte de Saint Antonin à Aix en Provence et enfin le Grand Prix de France au Paul Ricard m’ont fait passer d’Auto-Poche et l’Automobile à Sport-Auto, Auto-Hebdo, et – surtout – l’Equipe. Fascination pour les protos du Mans d’abord. Puis pour les F1 lors de cette incroyable saison 1976. Monde aussi inaccessible que fascinant que j’ai fini par tangenter en 1979-80 au Paul-Ricard puis en Angleterre. Les quelques photos que j’y avais commises et cette passion inextinguible m’ont amené à collaborer avec l’excellent « Mémoires des Stands » puis, à sa disparition, en 2012, à créer Classic COURSES avec l’aide et les encouragements de Pierre Ménard et Johnny Rives. L’esprit d’entreprise qui m’habite trouve dans le sport automobile les valeurs de précision, de prise de risques, de rapidité à prendre des décisions dont la maîtrise conditionne toute réussite. »

Olivier Rogar has 126 posts and counting. Tous les articles de Olivier Rogar

Olivier Rogar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *