Ayrton Senna
16 mai 2024

Ayrton Senna, l’hommage de Monaco – GP de Monaco Historique 2024 – 1

Son premier Grand Prix de Monaco en 1984 avait été fulgurant. Inutile d’y revenir, sa deuxième place l’avait mis en rage. Le débutant savait ce qu’il valait et ce qu’il voulait.  Six victoires en dix éditions. Record absolu. Ayrton Senna règne depuis 31 ans sur le circuit de Monaco.

Olivier Rogar

Vous pourriez aussi aimer :
Ayrton Senna, l’hommage de Monaco – GP de Monaco Historique 2024 – 1
Des voitures et des pilotes – GP de Monaco Historique 2024 – 2


Foule

Du côté des stands, la foule, sur la ligne de départ, le Prince et les pilotes de la parade. on a du mal à croire qu’il s’agit du Grand Prix Historique.

Foule pour l’hommage à Senna © Olivier Rogar – Classic Courses
Charles Leclerc © Olivier Rogar – Classic Courses
Bianca Senna, Bruno Senna, Stefan Johansson © Olivier Rogar – Classic Courses

.

Senna, Prince à Monaco

L’image la plus fascinante de Senna est peut-être celle de la pole de Monaco en 1990. Elle défie les lois de l’équilibre, de la synchronisation. Violence extrême de la mécanique, maîtrise parfaite de la trajectoire. La chorégraphie d’un module sifflant à la vitesse du son entre glissières et asphalte. Un défi aux capacités humaines. Une sensation que le pilote avait évoquée deux ans plus tôt ici même, s’interrogeant sur la nature de la dimension avec laquelle il avait flirté. Jusqu’à s’en inquiéter.

Ayrton Senna – Pole position GP Monaco 1990 – McLaren MP4/5B
Hommage à Ayrton Senna GP Monaco Historique 2024 – Parade

L’Automobile Club de Monaco a justement rendu hommage au plus titré de ses pilotes, ses monoplaces figurant les jalons d’une carrière exceptionnelle.

Kart et Gabriele Bortoleto

Le Kart avec lequel il est devenu champion d’Amérique du Sud en Uruguay en 1977 avant de débarquer l’année suivante, sur le vieux continent, en Italie pour ses premiers exploits sur le sol européen.  C’est Gabriele Bortoleto, champion FIA de F3 2023 qui le pilote ici.

Ayrton Senna
Le kart d’Ayrton Senna © Olivier Rogar – Classic Courses

Formule Ford et Cristina Gutierrez

La Formule Ford Van Diemen RF 82 de 1982 est confiée à Cristina Gutierrez, vainqueur du Paris Dakar 2024. Avec cette voiture Ayrton Senna a remporté 22 courses et le titre en 1982.

FF Van Diemen ex Senna © Gérard Gaud
Ayrton Senna
FF Van Diemen ex Senna © Olivier Rogar – Classic Courses

F3 et Eddie Irvine

C’est Eddie Irvine (4 victoires, 26 podiums) auquel est confiée la Ralt RT3 du Grand Prix de Macao 1983. Cette année-là Ayrton Senna a été sacré champion de Grande Bretagne bien que Martin Brundle lui ait opposé une résistance de tous les instants. Cette Ralt engagée à Macao par le West Surrey Racing est sponsorisée par Teddy Yip ( Theodore Racing).  Et gagner en F3 à Macao était à l’époque comme gagner à Monaco : une forte probabilité d’obtenir un siège en F1.

Ralt RT3 ex Senna © Gérard Gaud
Eddie Irvine Ralt RT3 © Olivier Rogar – Classic Courses

Toleman F1 et Stefan Johansson

La Toleman TG 184 de 1984 est d’ailleurs la première Formule 1 sur laquelle a été engagé Ayrton Senna. On se souvient de l’exploit de Monaco mais on oublie les 3e places de Grande Bretagne et du Portugal.  Malgré sept abandons il finira 9e du championnat. Stefan Johansson (12 podiums), le pilote suédois a été un de ses co-équipiers cette saison-là ( 4e en Italie), comme Johnny Ceccoto. Il pilote la redoutable et capricieuse auto au 4 cylindres turbo signé Brian Hart. Mais elle ne finira pas son tour.

Ayrton Senna
Toleman TG184 ex Senna © Gérard Gaud
Ayrton Senna
Toleman TG184 ex Senna © Olivier Rogar – Classic Courses
Thierry Boutsen © Olivier Rogar - Classic Courses
Stefan Johansson © Olivier Rogar – Classic Courses

Lotus 97T et Thierry Boutsen

Dès 1985 l’espoir n°1 de la F1 passe chez Lotus. Le français Gérard Ducarouge ex-Matra, Ligier, Alfa-Romeo a pris la suite, si tant est que cela soit possible, de Colin Chapman. Lotus retrouve un cap avec le méthodique ingénieur. Il donne à Lotus une F1 compacte, bien construite et dotée du moteur Renault Turbo : La Lotus 97T.  Celui qu’on appellera bientôt « Magic » signera avec elle sept pole positions et remportera ses deux premières victoires à Estoril au Portugal et à Spa en Belgique pour finir le championnat en 4e position.  C’est aujourd’hui le pilote Belge Thierry Boutsen (3 victoires, 15 podiums), proche de Senna, qui la pilote.

Ayrton Senna
Lotus 97T ex Senna © Gérard Gaud
Lotus 97T ex Senna © Olivier Rogar – Classic Courses
Lotus 97T ex Senna © Olivier Rogar – Classic Courses

McLaren MP4/5B et Bruno Senna

Enfin, la plus glorieuse des présentes, la McLaren MP4/5B de 1990 championne du monde. Son moteur Honda V10 RA100E l’a propulsée vers les 12 poles et 6 victoires qui ont donné son 2e titre à Senna cette année-là. Elle est pilotée par Bruno Senna, son neveu, ex-pilote de F1 lui-même (46 départs).   

McLaren MP4/5B ex Senna © Gérard Gaud
Bruno Senna © Olivier Rogar – Classic Courses

Un mot de Thierry Boutsen

L’émotion de l’ancien pilote belge était visible alors qu’il se glissait dans le cockpit de la Lotus. Nous lui avons demandé ce qu’il retenait de cette journée particulière :

« Ça a été l’un des plus beaux jours de ma vie. Vous comprenez, j’étais ami avec Ayrton. Ami en dehors des courses. Il devait être le parrain de mon second fils, quinze jours après Imola… Alors m’installer dans son cockpit…  Je suis plus grand que lui mais je n’ai pas voulu qu’on adapte le siège pour moi. J’ai conservé son siège. J’avais le même mécanicien, son mécanicien, la voiture appartient toujours au Classic Lotus Team. Il y avait beaucoup d’émotion » .

Thierry Boutsen © Olivier Rogar – Classic Courses

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Visitez notre boutique en ligne :

Johnny Rives

Johnny Rives : Une passion terrible, la vitesse

29,00
Johnny Rives

Une passion terrible, la vitesse

Johnny Rives nous livre ses souvenirs de course et partage avec nous les moments forts et les rencontres de quatre décennies passées au bord des pistes. On l'attendait depuis longtemps. Edité par Classic-Courses, Coco-B-Editions et Jamval Editions ce livre de 256 pages, préfacé par Henri Pescarolo contient 165 photos couleurs et noir et blanc.

François Mazet, Mes vies à toute vitesse

24,00
Au début des années 1970 François Mazet était considéré comme l'un des principaux espoirs de la F1 française. Champion de France de F3 1969, il accédait à la discipline reine du sport automobile lors du GP de France 1971 avant de voir sa progression contrariée par la crise pétrolière. Trop vite achevée en 1973, sa carrière s'ouvrait dès lors sur d'autres défis riches d'incroyables rencontres et de paris insensés. La trajectoire de François Mazet est plurielle, tout comme sa vie. Du swinging London des années 1960 à la Citronneraie de Menton, en passant par les paddocks de F1, c'est à un incroyable voyage que ce livre nous convie.    
François Mazet

F2 Pau 1970 - Qualifié en 1e ligne entre Jack Brabham et Jochen Rindt © Archives personnelles François Mazet

Vos commentaires les plus récents :

D’autres articles à découvrir :

4.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

5 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Contribuez à Classic-Courses

Pour raconter l’histoire de la course automobile, il nous faut du temps, de la documentation, des photos, des films, des contributeurs de tous âges et des geeks qui tournent comme des F1 !

Nous soutenir

Pour que notre aventure demeure bénévole et collaborative et que nous puissions continuer à écrire nos articles au gré de nos envies, en toute indépendance.