F1 2016, Monaco. La déception de Ricciardo

Le beau sourire qu’il exhibe à tout moment n’était plus là. Sur le podium du G.P. de Monaco, devant le prince Albert, Daniel Ricciardo affichait une mine contrariée d’autant plus éloquente qu’elle contrastait avec la joie exacerbée de Lewis Hamilton.

Lire