6 octobre 2015

Les 10000 Tours

Des années 50 aux années 80, un plateau exceptionnel nous était offert avec Les 10000 Tours du Castellet 2015. Samedi, comme on le sait, la météo était assez mauvaise. C’est ce jour que Classic COURSES avait choisi en connaissance de cause pour se rendre sur le circuit. Public connaisseur et passionné. Pilotes aux prises avec des conditions d’adhérence précaires. Voitures sublimes. Il n’en fallait pas davantage pour passer un très bon moment : nous en avons ramené quelques images.

Olivier ROGAR

olivier rogar,le castellet,2015,classic courses

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Visitez notre boutique en ligne :

Vos commentaires les plus récents :

  • christian sur Pedro et Ricardo Rodriguez – 2: “Madame Rodriguez quand elle venait à Pau suivre les courses de ses fils pour le Grand-Prix , se restaurait chez…Juin 25, 19:10
  • Olivier Rogar sur ELF : Et les ronds rouges arrivèrent – 1: “Jean-Marc Chaillet a publié d’autres livres par l’entremise du Palmier. Je pense aussi à toutes ces vidéos Elf qui dorment.…Juin 25, 18:16
  • Michel Delannoy sur ELF : Et les ronds rouges arrivèrent – 1: “C’est bon de réveiller des souvenirs pas si lointains mais que le temps à rendu un peu indistinct. Aux éditions…Juin 25, 12:24
  • Proust sur Pedro et Ricardo Rodriguez – 2: “« Je n’avais aucun talent de gestionnaire et lui aucun talent de rédacteur « . Ah oui ? Et qui donc possédait…Juin 25, 10:33
  • Michel Delannoy sur Ricardo et Pedro Rodriguez – 1: “Le petit frère s’appelle Alejandro. J’estime son age sur les quelques photos où il parait avec son père et ses…Juin 24, 20:07

D’autres articles à découvrir :

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Contribuez à Classic-Courses

Pour raconter l’histoire de la course automobile, il nous faut du temps, de la documentation, des photos, des films, des contributeurs de tous âges et des geeks qui tournent comme des F1 !

Nous soutenir

Pour que notre aventure demeure bénévole et collaborative et que nous puissions continuer à écrire nos articles au gré de nos envies, en toute indépendance.