30 avril 2016

Tour Auto 2016 – Paul Ricard

Si le Grand Palais accueille  le départ du Tour Auto tous les ans, ce dernier ne finit sa course dans le sud-est que tous les deux ans. Nous avons rejoint son extraordinaire caravane sur le circuit Paul Ricard.  Avant dernière étape du parcours qui s’achevait à Cannes. Pour cette 50e édition, deux étapes de nuit agrémentaient la fin de parcours. Mais comme dans d’autres disciplines, à la fin c’est souvent le même qui gagne ! En l’occurence cette année Jean-Pierre Lajournade et sa belle Jaguar type E devant Ludovic Caron sur Shelby Cobra.

En dehors des parcours de liaison et des étapes chronométrées, le passage obligé par plusieurs circuits donne à l’épreuve son caractère et son âme, comme à l’époque. Le même jour que le modernissime « e » Prix de Paris,  se déroulait donc sur ce qui fût le plus moderne circuit du monde, une épreuve de voitures anciennes dont l’esthétique les rend toujours porteuses de rêve et de désir. Devant quelques centaines d’amateurs à peine. On n’est plus à un paradoxe près.  De milliers de frustrés d’un côté pour une formule – injustement – critiquée, quelques centaines d’extasiés de l’autre pour une épreuve portée aux nues.  Nous en avons ramené cette carte postale.

Olivier Rogar

20160423_153305

20160423_154141
20160423_152433

20160423_163534

20160423_163407

20160423_163843

Photos et film © Olivier Rogar

 TOUR AUTO 2016

 

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Visitez notre boutique en ligne :

Vos commentaires les plus récents :

D’autres articles à découvrir :

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

10 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Contribuez à Classic-Courses

Pour raconter l’histoire de la course automobile, il nous faut du temps, de la documentation, des photos, des films, des contributeurs de tous âges et des geeks qui tournent comme des F1 !

Nous soutenir

Pour que notre aventure demeure bénévole et collaborative et que nous puissions continuer à écrire nos articles au gré de nos envies, en toute indépendance.