9 février 2019

Rétromobile 2019 – Des souris et des hommes

DES SOURIS ET DES HOMMES

Le record de Rétromobile 2019 après le succès de 2018 parle de lui-même. On est passé de 110 000 visiteurs à 132 000. Quant à l’automobile, malgré tout le mal qu’on lui veut, qu’on lui fait, qu’on lui souhaite, elle reste une passion partagée par des millions de gens de tous horizons.  Passion qui rassemble le collectionneur de microcars et celui de Bugatti, l’amateur d’affiches et celui de miniatures, le Porschiste et le Maseratiste et même le français et l’anglais ! C’est dire sa force.

Pas de visiteurs politiques à Rétromobile. Mettons-nous à leur place. Sitôt élus, ils ne font qu’interdire. Ce n’est pas par plaisir, c’est par manque d’idées : Automobile égale interdit. La liberté fait peur tandis que l’interdit rassemble en se faisant passer pour  vertueux et altruiste. La libre pensée, l’audace, l’indépendance lui sont inopposables. La « précaution » est depuis longtemps constitutionnelle, elle est leur dernier argument :  un blanc-seing pour le qui mieux-mieux dans une course au conformisme sans imagination, sans rêve et sans vision.

Pourtant ce patrimoine roulant porte de belles valeurs ; la place de l’homme au centre du jeu, le partage, l’esthétique, la fierté, la tempérance, la transmission, la préservation matérielle, la préservation des métiers d’art, un tourisme choisi, et enfin, toujours, la capacité à s’émerveiller. Pour tout. Même pour un vieux camion.  15 000 personnes sur le parcours du Berliet T100… De quoi, un jour, peut-être réfléchir ?

En attendant ce jour qui viendra, ou pas, partageons cette libre promenade dans les allées du plus beau salon du monde.

Olivier Rogar

Lire aussi

Rétromobile 2019 -Des souris et des hommes – 1
Rétromobile 2019 -Des souris et des hommes – 2
Rétromobile 2019 -Des souris et des hommes – 3
Rétromobile 2019 -Des souris et des hommes – 4
Rétromobile 2019 – Des souris et des hommes – 5

 

Il n’en restera qu’une !

Rétromobile 2019

M Eric Fontaine – S’il n’en reste qu’une ! – Retromobile 2019 © Olivier Rogar -www.classiccourses.fr

Eric Fontaine nous explique le concept de cette oeuvre de Thierry Farges, dont l’idée est née il y a quinze ans et dont la mise en scène ne s’est faite que dans les semaines précédant le salon  : « Il n’en restera qu’une », cela se présente sous la forme d’un conte futuriste raconté au passé. Nous sommes en 2085 et plus aucune voiture mue par le pétrole n’est en circulation. Aucune ? Pas tout à fait, une mystérieuse Citroën 2cv circule encore se jouant d’un monde « moderne et aseptisé » dans lequel elle passe inaperçue puisque dénuée de composant électronique. Si bien que pour la capturer, un stratagème est élaboré par un « braconnier » d’automobiles rustiques avec la production de quelques 20 litres d’essence. Tel un bout de fromage, le piège s’organise autour de l’appât et c’est tout naturellement et cyniquement que la 2cv est enfin capturée par la « tapette à rat ». La dernière voiture rend grâce dans une mare d’huile. Finalement, c’est par la dernière phrase de ce conte que la réflexion prend complètement son envol : « Il n’y avait pas de chauffeur au volant de la 2cv… étonnant non ? »

Berliet T100 – 1957

Rétromobile 2019

Berliet T100 – Fondation Berliet – Retromobile 2019 © Olivier Rogar -www.classiccourses.fr

L’immensité lumineuse du Sahara, en cette fin des années cinquante, apparait déjà comme un mirage à beaucoup.  Les valises se bouclent et la sombre route de ceux qu’on va bientôt appeler les « rapatriés » commence. Pourtant des hommes à Lyon, Alger ou Hassi Messaoud voient les choses avec optimisme. Entrepreneurs, ingénieurs, exploitants pétroliers, camionneurs du « salaire de la peur », c’est au jour le jour que se construit l’avenir de cette terre et le leur. Et leurs projets sont à l’image de leur foi. Immenses.

Rétromobile 2019

M Paul M Piemontese – Fondation Berliet – Retromobile 2019 © Olivier Rogar -www.classiccourses.fr

Paul Piemontese, membre de la fondation Berliet et ancien collaborateur de cette belle maison nous explique que « le Sahara algérien regorge de pétrole. Mais en ces temps d’aventure, faute de satellites et autres avions sondeurs, il faut creuser. Le matériel de recherche nécessite l’utilisation de nombreux petits porteurs – dix à quinze – pour déplacer les trépans, derricks, groupes électrogènes et autres matériels nécessaires au forage. Qui plus est, il faut ensuite les assembler pour forer et les démonter pour rentrer.

Rétromobile 2019

Berliet T100 – Fondation Berliet – Retromobile 2019 © Olivier Rogar -www.classiccourses.fr

D’où l’idée d’un véhicule capable d’emporter en une fois l’ensemble du matériel le plus lourd. Le résultat est le Berliet T100. Pour permettre à ses 50 Tonnes à vide de pouvoir se déplacer, des pneus spéciaux basse pression ont été créés par Michelin.  Ils donnent à eux seuls une idée de la masse du camion : diamètre 2.32 m, largeur 1 m et poids 1 Tonne.  Le  T 100 est motorisé par un Cummins 12 cylindres de 28L avec boite à coupleur hydraulique et  freiné par 6 ensembles de 4 disques Messier. Rappelons qu’il date de 1957 !

Rétromobile 2019

Berliet T100 Gamelles de disques – Fondation Berliet – Retromobile 2019 © Olivier Rogar -www.classiccourses.fr

Quatre T 100 ont été construits. Deux sont restés en France dont un prototype qui aurait évolué vers une motorisation hybride de 2000 cv.  Pour leur plus grand malheur puisqu’ils ont été passés au chalumeau par les nouveaux propriétaires de Berliet… Par contre le sort des autres, restés en Algérie est plus enviable. L’un orne toujours l’entrée de la compagnie du pétrole algérien, la Sonatrach à Hassi Messaoud, l’autre a été offert par la Sonatrach à Berliet. Par le Ministre du pétrole algérien à Monsieur Paul Berliet pour être précis. Il a été rapatrié en 1981 après que Michelin a reproduit les pneus nécessaires à son déplacement.

Rétromobile 2019

Berliet T100 – Fondation Berliet – Retromobile 2019 © Olivier Rogar -www.classiccourses.fr

Et comme il est question de déplacement, notons que ce sont les transports Premat qui ont fait voyager ce beau monstre sur les 500 km séparant Lyon de la porte de Versailles.  Evènement qui a mobilisé 15 000 spectateurs enthousiastes.  Quand la France faisait de grandes choses… ».

Rétromobile 2019

Berliet T100 – Fondation Berliet – Retromobile 2019 © Olivier Rogar -www.classiccourses.fr

Lukas Huni

Rétromobile 2019

Lancia Stratos – Lukas Huni – Retromobile 2019 © Olivier Rogar -www.classiccourses.fr

Le marchand suisse propose chaque année une exposition haute en couleurs. On se souvient des Citroën DS il y a quelques années, des Ferrari 250 SWB  l’an passé. Et de Lancia déjà. Mais cette fois, outre quelques modèles importants de la marque,  il a concocté un arc en ciel de Lancia Stratos.  Aussi rares qu’emblématiques d’une époque où Sandro Munari, Bjorn Waldegard, Jean Claude Andruet, Tony Carello ou Bernard Darniche les menaient  à la victoire dans tous les rallyes. 492 exemplaires – 980 kg – de 190 à 335 ch. Produites de 1973 à 1978. Trois titres de championne du monde des marques : 1974, 1975, 1976. Une question : comment a-t-on pu laisser disparaître une telle marque ?

Rétromobile 2019

Lancia Stratos – Lukas Huni – Retromobile 2019 © Olivier Rogar -www.classiccourses.fr

 

Rétromobile 2019

Lancia Stratos – Lukas Huni – Retromobile 2019 © Olivier Rogar -www.classiccourses.fr

A suivre…

 

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Visitez notre boutique en ligne :

Vos commentaires les plus récents :

D’autres articles à découvrir :

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

9 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Contribuez à Classic-Courses

Pour raconter l’histoire de la course automobile, il nous faut du temps, de la documentation, des photos, des films, des contributeurs de tous âges et des geeks qui tournent comme des F1 !

Nous soutenir

Pour que notre aventure demeure bénévole et collaborative et que nous puissions continuer à écrire nos articles au gré de nos envies, en toute indépendance.