17 octobre 2014

Les 10 000 tours du Castellet 2014 – Photos et videos

La fête au Ricard … C’était l’idée. Groupes C, Sport-Proto des années 60, Groupes 5 etc… de quoi se régaler dans un paddock accessible, sous un soleil radieux. Revoir de belles voitures, avec un beau bruit. Comme « avant » ! Précisément c’est dans un « avant » dont on occulte le souvenir que la retransmission du Grand Prix du Japon venait de nous replonger. Pas d’image cruelle, juste le doute, le silence et l’émotion palpables dans la voix de certains commentateurs. Les heures passant, il est apparu que Jules Bianchi aurait besoin de temps et de chance pour surmonter l’indicible.

Le débat existe-t-il ? Quelle est sa place ? Un engin de chantier sur une piste de F1 pendant une course. Des années qu’on s’en étonne. L’empilement de tant de paramètres improbables, la capacité des pilotes de f1, les statistiques, la réflexion des sages, les progrès de la sécurité. On ne veut jamais voir le pire. Et quand il arrive, on s’en étonne et on cherche des responsables.

Et pourtant. Les organisateurs du Grand Prix où s’est produite la catastrophe sont ils plus responsables que ceux où elle a été évitée par miracle ?  Les instances régissant la f1 sont elles moins responsables que les organisateurs ?

La f1 ne cesse d’évoquer sa remise en question. Le bateau ivre qu’a été la gestion de cette course tend à montrer que le moment est peut être venu de faire évoluer sa gouvernance.

Olivier Rogar

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Visitez notre boutique en ligne :

Johnny Rives

Johnny Rives : Une passion terrible, la vitesse

29,00
Johnny Rives

Une passion terrible, la vitesse

Johnny Rives nous livre ses souvenirs de course et partage avec nous les moments forts et les rencontres de quatre décennies passées au bord des pistes. On l'attendait depuis longtemps. Edité par Classic-Courses, Coco-B-Editions et Jamval Editions ce livre de 256 pages, préfacé par Henri Pescarolo contient 165 photos couleurs et noir et blanc.

François Mazet, Mes vies à toute vitesse

24,00
Au début des années 1970 François Mazet était considéré comme l'un des principaux espoirs de la F1 française. Champion de France de F3 1969, il accédait à la discipline reine du sport automobile lors du GP de France 1971 avant de voir sa progression contrariée par la crise pétrolière. Trop vite achevée en 1973, sa carrière s'ouvrait dès lors sur d'autres défis riches d'incroyables rencontres et de paris insensés. La trajectoire de François Mazet est plurielle, tout comme sa vie. Du swinging London des années 1960 à la Citronneraie de Menton, en passant par les paddocks de F1, c'est à un incroyable voyage que ce livre nous convie.    
François Mazet

F2 Pau 1970 - Qualifié en 1e ligne entre Jack Brabham et Jochen Rindt © Archives personnelles François Mazet

Vos commentaires les plus récents :

D’autres articles à découvrir :

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

10 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Contribuez à Classic-Courses

Pour raconter l’histoire de la course automobile, il nous faut du temps, de la documentation, des photos, des films, des contributeurs de tous âges et des geeks qui tournent comme des F1 !

Nous soutenir

Pour que notre aventure demeure bénévole et collaborative et que nous puissions continuer à écrire nos articles au gré de nos envies, en toute indépendance.