Glasurit, Bedeï, Bonaparte 2014

0 0 voter
Évaluation de l'article

La sculpture était là. Du haut de son médaillon, la tête tournée vers la salle, l’empereur dominait le couronnement du photographe Christian Bedeï. Un troisième sacre n’est pas à la portée du premier venu. Pour un peu Napoléon aurait levé son célèbre bicorne.

Pour fêter la dixième édition du calendrier Classic Car Colors, Glasurit avait choisi la demeure de Roland Bonaparte, petit neveu de l’Empereur. Maison transformée depuis quelques années en Hôtel Shangri-La. C’était à Paris le 9 décembre.

Olivier Rogar

20140912 Glasurit1.jpg

 

 

glasurit,iris conseil,olivier rogar,philippe streiff,christian bedeïGlasurit pourrait se contenter de fournir les carrossiers du monde entier avec ses peintures techniques. Mais ils ont eu l’idée originale d’appuyer leur communication sur la voiture de collection. Reconnaissant toucher ainsi un public de prescripteurs ou de relais d’opinion. La voiture ancienne étant appréciée, valorisante, patrimoniale. [Et en partie épargnée par la folie législative de nos « chers » élus.]

Avec Classic Car Colors, une base de données de plus de 300 000 références, la marque met à disposition des collectionneurs les teintes d’origine exactes de leurs voitures. Récemment la palette complète des couleurs proposées par Facel-Vega a été reconstituée en travaillant avec des spécialistes et le club de la marque.

Ajoutant le bon goût à la performance industrielle, le traditionnel calendrier Glasurit vit sa dixième édition. Une édition dont le thème est cette année « Le Mans Classic » lors duquel les participants ont été conviés à exercer leurs talents. Unité de lieu, unité de temps conféraient à chacun les mêmes chances de trouver l’instant, l’angle, la lumière ou le détail qui ferait la différence. L’observation des clichés sélectionnés montre une grande diversité seule la Porsche 917 ayant focalisé l’attention de plusieurs photographes.

 20140912 Glasurit2.jpg

La présentation de leur travail au Jury a conduit au résultat que vous connaissez déjà, Christian Bedeï, déjà vainqueur en 2006 et 2012, illustrera à nouveau la page de couverture du calendrier en 2015. Le second prix a été attribué à Stéphane Morsli et le troisième à Charles Pernet. Le jury comme le public présent à cette belle cérémonie était notamment composé de journalistes de tous les media en rapport avec l’automobile, sous le parrainage du dynamique Philippe Streiff.

 IMG_1319.jpg

Christian Bedeï se voit primé pour sa belle photo d’une Maserati. Composition, couleur, graphisme n’ont pu que retenir l’adhésion du jury. Christian a fait de la photo son métier après ses études de langues à Bordeaux. Photographe à la « Revue Technique Automobile » en 1984, il contribue aussi à l’Agence Tempsport pour des photos de rugby, football, tennis et tauromachie. En 1989 il rejoint « Auto-Passion » au sein du groupe Michel Hommell et collabore aussi à Nitro, Auto-modélisme, 4X4 magazine, 2CV Mag, 4L Mag, Auto-Hebdo et Echappement-Classic.

 IMG_1310.JPG

Entre nous, en aparté, comme ça deux ou trois petites choses notées au cours de cette soirée ; si Bedeï a été primé avec la Maserati, chez Classic COURSES c’est plutôt la formidable photo de la 917 qui aurait retenu notre suffrage. Observez là. La 917 Gulf dans un camion. Un autre camion garé à gauche. Et le reflet d’une 908 dans la paroi sombre de ce second camion. Il fallait avoir l’œil bien affuté pour la faire celle-là !glasurit,iris conseil,olivier rogar,philippe streiff,christian bedeï Au cours de plusieurs conversations, j’ai senti l’inquiétude que suscitaient des tirages de presse écrite en forte chute. Internet d’un côté qui fausse le modèle économique en vigueur. Pour combien de temps ? Une surenchère réglementaire de l’autre qui plombe les entreprises, obscurcissant de plus en plus leur horizon hexagonal. Les regards se tournant vers l’autre rive de l’atlantique, ses lois simples et ses audiences à réaction…Le repas qui a clôturé cette manifestation était placé. Le hasard et la chance m’ont permis de dîner en compagnie de gens sympathiques et intéressants. F1, radio, télévision, photo, communication. Tous différents et passionnés. De belles rencontres.

IMG_1314.jpg

 Illustrations @ Olivier Rogar
(Sauf photos du calendrier !)
 
Soirée Glasurit organisée par Iris Conseil
0 0 voter
Évaluation de l'article

Olivier Rogar

« D’aussi loin que je me souvienne l’automobile m’a passionné. Les cartes postales de tacots, les goûters au Pub Renault avec ma tante puis la course de côte de Saint Antonin à Aix en Provence et enfin le Grand Prix de France au Paul Ricard m’ont fait passer d’Auto-Poche et l’Automobile à Sport-Auto, Auto-Hebdo, et – surtout – l’Equipe. Fascination pour les protos du Mans d’abord. Puis pour les F1 lors de cette incroyable saison 1976. Monde aussi inaccessible que fascinant que j’ai fini par tangenter en 1979-80 au Paul-Ricard puis en Angleterre. Les quelques photos que j’y avais commises et cette passion inextinguible m’ont amené à collaborer avec l’excellent « Mémoires des Stands » puis, à sa disparition, en 2012, à créer Classic COURSES avec l’aide et les encouragements de Pierre Ménard et Johnny Rives. L’esprit d’entreprise qui m’habite trouve dans le sport automobile les valeurs de précision, de prise de risques, de rapidité à prendre des décisions dont la maîtrise conditionne toute réussite. »

Olivier Rogar
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
olivier

Olivier ROGAR, un grand Merci pour votre magnifique reportage sur ce prix qui récompense une photographie remarquable;centrage, couleurs, etc, d’une automobile elle même exceptionnelle ! Un beau cadeau pour les Fêtes !!!
Écrit par : François Libert | 22/12/2014

olivier

Olivier. D’accord avec vous sur le choix de la photo gagnante. Celle de la 917 est autrement plus « artistique. Mais comme elle était du même auteur, il n’y a finalement pas d’injustice 🙂
Écrit par : Flugplatz | 23/12/2014