Brasilia 1974 : le général veut son Grand Prix

Jusqu’à la fin des années soixante le Brésil ne représente pas grand-chose en matière de sport automobile. En tout cas, beaucoup moins que son voisin et grand rival, l’Argentine. Un seul Brésilien a alors fréquenté la F1 : Chico Landi, qui

Lire