Grand Prix d’Autriche 1964 : A tout casser !

Si on jette un coup d’œil rapide – et forcément superficiel – sur ce Grand Prix d’Autriche 1964  organisé de bric et de broc sur les pistes d’un aérodrome militaire perdu au milieu de nulle part, on pourrait penser qu’il

Lire

Le « Palmier » du mois : Paul Hawkins

Ce portrait est extrait de « La victoire ou rien », le livre de souvenirs que j’ai eu la chance d’écrire avec Vic Elford en 1973. Paul Hawkins, personnage haut en couleur mais assez peu connu, malgré quelques exploits mémorable dont l’un des

Lire

Glasurit 2017 : Consécration chez Harcourt

Les regards balayent d’abord la salle, les mûrs, les portraits, les gens.  Coups d’œil furtifs entre initiés. Appréciation entendue d’un hochement de tête. Ils sont là pour ça. La connivence se sent. Cette très masculine assemblée a de quoi se

Lire

F1 2016 – Abu Dhabi : Merci Lewis, merci Nico

 Vous avez dit haletant ? Plus les tours passaient, plus les adversaires des Mercedes étaient pressants. Coincé à la 2e place par la diabolique stratégie d’Hamilton qui menait, Rosberg ne devait guère quitter ses rétroviseurs des yeux. A la radio, il

Lire

Wec 2016 : Bahrein

WEC : Le chant du Cygne pour Audi WEC 2016 : Bahrein. Les titres constructeurs LMP1 et LMP2 ayant été attribués à Shanghaï, il restait un enjeu majeur pour cette dernière épreuve du championnat , celui du titre pilote, qui se

Lire

British Grand Prix 1958

BRITISH GRAND PRIX 1958 ou LE DILEMME DE PETER COLLINS Le document que je vous communique ici est assez exceptionnel. Exceptionnel car vous ne le trouverez probablement nulle part ailleurs que sur Classic Courses. Il s’agit d’un documentaire sur le Grand

Lire

WEC : 6 Heures de Shanghaï

Après les 6 Heures de Shanghaï, le championnat WEC est joué côté marques avec Porsche champion LMP1 pour la seconde année consécutive et Alpine champion LMP2. Par contre côté pilotes il faudra attendre la dernière manche à Bahrein pour savoir

Lire

F1 2016 – Brésil : Verstappen ensoleille Interlagos

VERSTAPPEN ENSOLEILLE INTERLAGOS  La Formule 1 était en train de se noyer. La pluie était pourtant loin d’être diluvienne. Bien au sec dans sa tour de contrôle, Charlie Whiting ouvrait le parapluie. En désespoir de cause, on invoquait la mémoire

Lire