Jean n’est pas un nostalgique. Le souvenir, oui mais uniquement s’il est synonyme d’action. Pas question pour lui de se balader dans un salon ou de laisser couler une larme d’émotion à la vue d’une Bugatti. Il faut que ça bouge, que ça crisse, qu’on bouffe et qu’on se marre. C’est Jean. Et comme ses tribulations le conduisent rarement vers des lieux désagréables, ça nous plait.

Classic COURSES

 

Gil 1 002.jpg

Nice, son carnaval, sa promenade des Anglais, Mado, ses champions sur 2 ou 4 roues : Jean Béhra, Christian Estrosi, Jules Bianchi……et Gilbert Cristini.  Avec une idée fixe : faire une course, et une seule, sur le plus grand nombre de circuits a travers le monde, avec sa Formule Ford, ou en louant une auto sur place. Peu importe le flacon, pourvu qu’il ait le plaisir d’être derrière un volant, trois branches si possible.

Son dernier voyage l‘a conduit en Nouvelle-Zélande, sur le récent circuit de Hampton Downs, pour la célébration Denny Hulme.

Pour faire le déplacement avec ses copains, dont le Britannique Alan Crocker, l’Irlandais Paul Mc Morran et l’italien Giovanni Romagnoli, ils ont monté le Team « European Formula Ford racers ».

Gil 3 001.jpg

 A.Crocker a gauche G.Cristini et M. Clark
Photo @ DR

Un long voyage pour les hommes. Escale de 18 heures en Chine ; le duty free de Canton  n’a plus de secret pour Gilbert ! Un très long voyage pour les voitures, parties d’Angleterre sept semaines avant leurs pilotes.

Accueil digne d’un chef d’état, mais sans cravate, à l’aéroport d’ Auckland, par Alan Crocker et le Néo-Zélandais Michael Clark qui hébergera le Frenchie. (photo4 a droite)

La célébration Denny Hulme se déroule sur deux week-end, et accueille les monoplaces des Formules Ford, Junior, F 3, Tasmane et F 5000 ainsi que les gros protos ex Can-Am.  Avec 9 courses par plateaux et classement final.

Après avoir disputé les quatre premières manches du premier week-end,  notre représentant national était en grande forme. La Crosslé fonctionnait parfaitement. Mais lors du second week-end, après le départ de la 7eme manche, Gilbert se trouva au cœur  d’un carambolage…

Triangle et fixations arrachés le condamnaient à rejoindre les rangs des spectateurs. Quant à l’auto, elle reprendra directement le chemin d’Holywood……non non pas celui là; le Holywood Irlandais du Nord, où se trouve l’usine Crosslé.

Notre Niçois eut le plaisir de rencontrer Greeta Hulme, veuve de Denny, Amanda Mc Laren,  la fille de Bruce et de discuter avec les idoles locales Chris Amon et Howden Ganley.

Gil 5 001.jpg

Avec Howden Ganley
Photo @ DR

Entre les week-end, les organisateurs ont fait visiter a nos Européens, l’ile du Nord et ses lieux naturels.

Un petit mot sur la firme Crosslé, fondée en Irlande du Nord, par John & Rosemary Crosslé. Les fabrications principalement des Formules Junior, F3, Ford, Atlantique,F2, F5000, mais aussi Sport biplace. Une production  totale d’environ mille voitures ! Beaucoup de champions Britanniques, firent leurs premières armes au volant de ces autos, tels que: Nigel Mansell, John Watson, Eddie Irvine, Martin Donnelly ou l’ex Team manger F1 Eddie Jordan.

La firme est depuis 2012 la propriété de l’industriel Irlandais du Nord Paul Mc Morran, qui était dans le team, et qui participe en France à quelques épreuves de Formule Ford.

Gil 4 001.jpg

Formule Ford Crosslé 1978
Photo @DR

Pour cette saison, outre la Nouvelle-Zélande, l’ami Gilbert ira faire un tour, en Espagne sur le circuit de Calafat, au Portugal à Porto, en Angleterre à Thruxton et en France, au Paul Ricard.

 

Jean Papon

Photos @ DR

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Visitez notre boutique en ligne :

Vos commentaires les plus récents :

D’autres articles à découvrir :

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Contribuez à Classic-Courses

Pour raconter l’histoire de la course automobile, il nous faut du temps, de la documentation, des photos, des films, des contributeurs de tous âges et des geeks qui tournent comme des F1 !

Nous soutenir

Pour que notre aventure demeure bénévole et collaborative et que nous puissions continuer à écrire nos articles au gré de nos envies, en toute indépendance.