Mille Miglia 2022
29 juin 2022

Mille Miglia 2022 – 2/2

Après les contrôles techniques, l’heure de la course a sonné. Quatre étapes conduisent les équipages de la Coppa delle Mille Miglia 2022 de Brescia à Cervia, Roma, Parma et Brescia.

Jean-Paul Orjebin

Vous pourriez aussi aimer :

12 mai 1957, l’ultime Mille Miglia
Mille Miglia 2022 1/2
Mille Miglia 2022 2/2

La course

1e étape, Mille Miglia 2022 – Brescia- Cervia

La première étape Brescia – Cervia passe par les bords du lac de Garde avec une halte pour diner à Ferrara, pas dans un Autogrill, non dans le Teatro Municipal, il y a pire comme endroit, mais il ne faut pas s’attarder ni taper dans la grappa il reste presque 120 km à faire pour rejoindre la station balnéaire sur l’Adriatique, départ à 20h30, les premiers arriveront vers 22h à Cervia.

Diner au Teatro Communal de Ferrara © Service Presse Mille Miglia
Mille Miglia 2022
Passage dans Ferrara d’une Lancia Lamda Type 221 Casaro © Service Presse Mille Miglia

2ème étape, Mille Miglia 2022 – Cervia – Roma

La deuxième étape sera cette année Cervia-Rome, environ 600 km sous un soleil accablant et une température de 35°, les moteurs chauffent et les freins souffrent en particulier dans la longue descente avant le contrôle de Terni.

Heureusement l’arrivée à Rome de nuit et le défilé Via Veneto avec ses airs de Dolce Vita rafraichissent les esprits. L’équipage Andrea Vesco et Fabio Salvinelli conservent la 1ere place qu’ils occupent depuis Cervia, leur Alfa 6C de 1929 marche à merveille.

Jaguar D- Type sur la route de Forli © Jean-Paul Orjebin
Mille Miglia 2022
Passage à Rome d’une Jaguar XK120 OTS roadster © Service Presse Mille Miglia

3ème étape, Mille Miglia 2022 – Roma-Parma

La troisième étape Rome- Parme, 570 km, est sans doute la plus difficile. Les concurrents quittent la capitale administrative à 6h pour affronter des routes pas toujours goudronnées, la chaleur et la poussière rendent l’étape pénible, la montée rude du Val d’Orcia est récompensé par le traditionnel déjeuner sur la Piazza del Campo de Sienne, lieu magique s’il en est.

Dur, dur de reprendre le volant pour la deuxième section de l’étape et l’arrivée à Parme ou les premières voitures sont attendues à 21h sur la Piazza Garibaldi. Le diner au Palazzo Ducale clôturera cette journée épuisante.

Le duo Vesco-Salvinelli est toujours en tête mais l’équipage Belometti-Bergomi et leur Lancia Lambda Tipo 221 d’un bleu magnifique les talonne, rien n’est fait. Amusant d’observer que lors de la dernière édition, à la fin de la troisième étape, l’ordre était inversé, Belometti était premier et Vesco à ses trousses.

Mille Miglia 2022
Passage dans les rues de Parme © Service Presse Mille Miglia
Passage a Viare Migliaggio © Service Presse Mille Miglia

4ème étape, Mille Miglia 2022 – Parma-Brescia

400 km séparent Parme du drapeau à damier à Brescia, le leader Vesco confie qu’il est détendu et qu’il va s’attacher à ne pas faire d’erreur durant cette dernière étape, son entente avec son co-pilote Fabio Salvinelli est parfaite mais il sait que l’équipe de Belometti est excellente.

A 6 h15 le départ est donné, tous sont impatients de passer sur le célèbre et légendaire Autodromo di Monza.

A 16h30 le suspense est terminé l’équipe Vesco et Salvinelli sur leur Alfa 6 C 1750 SS N° 46 remporte l’Edition 2022 des Mille Miglia,

La deuxième place est pour Belometti et Bergomi sur leur Lambda.

Sur la petite marche du podium nous trouverons Lorenzo et Mario Turelli sur une OM 665 S MM Superba 2000 de 1929, clin d’œil de l’histoire c’est ce même type de voiture qui remporta la première course des 1000 Miglia 1927, bel hommage.

Mille Miglia 2022
Vainqueur – Alfa Romeo 6C 1750 SS Zagato – Equipage Vesco- Salvinelli © Service Presse Mille Miglia
2ème – Lancia Lambda Type 221 Casaro – Equipage Belometti-Bergomi © Service Presse Mille Miglia
3ème OM 665 S MM Superba 2000 – Equipage Turelli-Turelli © Service Presse Mille Miglia

Les 1000 Miglia c’est une course de régularité historique, c’est aussi un moment magique où ce pays, ces régions, ces cités magnifiques sont traversés par ces autos qui ont gravé l’histoire du sport automobile, tout cela au milieu d’italiens enthousiastes et connaisseurs.

Jean-Paul Orjebin – Brescia 19 juin 2022

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Visitez notre boutique en ligne :

Johnny Rives

Johnny Rives : Une passion terrible, la vitesse

29,00
Johnny Rives

Une passion terrible, la vitesse

Johnny Rives nous livre ses souvenirs de course et partage avec nous les moments forts et les rencontres de quatre décennies passées au bord des pistes. On l'attendait depuis longtemps. Edité par Classic-Courses, Coco-B-Editions et Jamval Editions ce livre de 256 pages, préfacé par Henri Pescarolo contient 165 photos couleurs et noir et blanc.

François Mazet, Mes vies à toute vitesse

24,00
Au début des années 1970 François Mazet était considéré comme l'un des principaux espoirs de la F1 française. Champion de France de F3 1969, il accédait à la discipline reine du sport automobile lors du GP de France 1971 avant de voir sa progression contrariée par la crise pétrolière. Trop vite achevée en 1973, sa carrière s'ouvrait dès lors sur d'autres défis riches d'incroyables rencontres et de paris insensés. La trajectoire de François Mazet est plurielle, tout comme sa vie. Du swinging London des années 1960 à la Citronneraie de Menton, en passant par les paddocks de F1, c'est à un incroyable voyage que ce livre nous convie.    
François Mazet

F2 Pau 1970 - Qualifié en 1e ligne entre Jack Brabham et Jochen Rindt © Archives personnelles François Mazet

Vos commentaires les plus récents :

D’autres articles à découvrir :

4 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Contribuez à Classic-Courses

Pour raconter l’histoire de la course automobile, il nous faut du temps, de la documentation, des photos, des films, des contributeurs de tous âges et des geeks qui tournent comme des F1 !

Nous soutenir

Pour que notre aventure demeure bénévole et collaborative et que nous puissions continuer à écrire nos articles au gré de nos envies, en toute indépendance.