F1 2015 : Le billet de Johnny Rives – Russie 15

 VOUS AVEZ DIT TSAR ? Lewis Hamilton, on s’est habitué au fil de cette saison 2015 à l’envisager comme une star. Son sens inné de mêler, dans ses attitudes, une arrogance un peu glacée avec une simplicité de bon aloi, y

Lire

F1 2015 : Le billet de Johnny Rives – Japon 14

UN SCENARIO TROP PRÉVISIBLE L’inconvénient des beaux circuits sélectifs est qu’ils le sont trop (sélectifs !). Celui de Suzuka n’échappe pas à cette lapalissade. Un circuit que beaucoup placent au niveau du très apprécié Spa-Francorchamps en Belgique. Mais cela fait-il le

Lire

F1 2015 : Le billet de Johnny Rives – Belgique 11

GROSJEAN EN PLEINE LUMIÈRE La domination des Mercedes W 06 est telle depuis le début championnat 2015 qu’à l’issue du Grand Prix de Belgique tranquillement survolé par Hamilton et Rosberg, le héros de la course a finalement été Romain Grosjean.

Lire

F1 2015 : Le billet de Johnny Rives – Hongrie 10

LA « BARAKA » ET LA SENSIBILITÉ D’UN CHAMPION PAS ORDINAIRE 1.Ferrari, 2. Mercedes, 3.Red Bull-Renault ? On a longtemps cru que le Grand Prix de Hongrie s’achèverait sur cette hiérarchie… surprenante. Une hiérarchie qui aurait surpris encore plus si elle s’était constituée ainsi :

Lire

F1 2015 : Le billet de Johnny Rives – Grande Bretagne 9

UN GRAND PRIX À QUI PERD GAGNE Depuis le début de la saison on guettait vainement les nuages qui pourraient provoquer un peu de désordre dans l’ordonnancement trop prévisible des Grands Prix. L’averse si souvent espérée a fini par se

Lire

F1 2015 : Le billet de Johnny Rives – Autriche 8

L’AUTRE VICTOIRE DE MERCEDES Bien sûr, ce Grand Prix d’Autriche a été marqué par l’originalité : Lewis Hamilton y a été joliment dominé par Nico Rosberg. Lequel a signé à Speyer une victoire précieuse qui relance réellement ses chances, sous réserve

Lire

F1 2015 : Le billet de Johnny Rives – Canada 7

UN PEU DE DÉSORDRE, SVP ! Ecrire un commentaire se voulant original sur le déroulement d’un Grand Prix devient mission impossible. L’absence d’incertitude, le manque de rebondissements, privent l’analyste du plus infime ressort pour relancer la machine. Le Grand Prix du

Lire

Pau 2015 : Où est Lewis ?

Comment juger hier avec un regard d’aujourd’hui ? C’est en substance la question posée par Bertrand Allamel. Paradoxe des courses historiques. S’y croisent des voitures anciennes préparées avec les méthodes, les outils, les consommables et les matériaux d’aujourd’hui, des pistes parfois anciennes mais auxquelles la sécurité moderne

Lire