17 février 2016

Retromobile 2016 : Gregor Fisken (2)

« Characters » diraient les anglais . Qualificatif qui irait à nos personnages. Personnalités hors normes, indépendantes, au parcours atypique. Intrigantes. Nous les avons croisées dans les allées ou sur les stands. Nous avons voulu en savoir davantage. Elles affichent leurs voitures plus facilement que leur propre histoire. Mais les mots semés valent la rencontre. Après les voitures et les artistes, place aux « Characters ». 2e Partie.

Olivier Rogar

Gregor Fisken

20160204_101730-1 (2)

Il y a deux choses que tous les visiteurs de Rétromobile peuvent voir sur le stand Fiskens : des voitures exceptionnelles et des hôtesses en kilt. Noblesse oblige. Gregor Fisken a le talent de savoir faire des affaires de sa passion et de sa passion ses affaires. Il a le contact simple et professionnel, l’oeil aux aguets, ciblant les acheteurs du monde entier se présentant à son stand tout au long du Salon. Il s’éclipse alors discrètement et la conversation continue comme si de rien n’était avec l’un de ses collaborateur et associé. Il revient ensuite en s’excusant.

Depuis 25 ans il excelle aussi bien dans le développement de « Fiskens » que sur les pistes « historiques » du monde entier. Son travail de développement et sa réputation lui permettent une présence continue sur les plus beaux évênements historiques, aux commandes de ses autos ou de celles que des amis et clients lui confient.  Le salon Rétromobile est le seul rendez-vous de ce type auquel participe la Maison chaque année. Est alors présentée au monde la collection sur laquelle sera fondée la saison à venir. L’activité ne se limite pas à ces quelques voitures exceptionnelles. Une partie des ventes se fait à titre privé au long de l’année.

La réputation de Gregor Fisken l’a appelé à siéger au Conseil d’Administration du Goodwood Members Meeting qui a lieu  en mars. Réunion qui diffère de Goodwood Revival en ce sens qu’elle a pour objet de réunir les membres de Goodwood, leur famille, leurs invités et les enthousiastes  » du même état d’esprit » pour un week end de courses. L’année se pourrsuit avec le Concours d’élégance d’Amelia Island aux Usa puis avec Monaco Historique qui verra Grégor piloter une Shadow DN5 F1 ex-Jarier. Mais le summum des manifestations sera pour Fiskens le « Royal Concours » en septembre, dont Gregor fait partie du Comité de sélection,  au château de Windsor. A l’occasion de la célébration du 90e anniversaire de la Reine  ce sera probablement le plus beau concours jamais organisé en Grande Bretagne.

Compte tenu des prix stratosphériques auxquels se négocient les voitures présentées ici, il est délicat de s’aventurer sur le terrain des conseils d’achat sans paraître ridicule. Je me suis néanmoins enquis, pour nos lecteurs, des fondamentaux . Il faut savoir se sacrifier pour la bonne cause. Conseils frappés au sceau du bon sens :  cette année si les prix ont continué de monter il y a une tendance à la stabilisation.  Ce qui montrerait que le marché est mature et capable de se corriger seul. Qu’il n’est pas simplement une bulle spéculative. Il privilégie la rareté, la provenance et l’état d’origine. Les années de hausse continue, l’influx des nombreuses ventes aux enchères a contribué à mettre beaucoup de voitures sur le marché. Créant parfois de la confusion sur la réelle valeur de certaines d’entre elles. Il faut toutefois rappeler que les ventes aux enchères ne représentent finalement que 30 % du total des transactions et que les achats de modèles exceptionnels passent le plus souvent par des spécialistes, ceux étant à même de trouver les montages adaptés aux situations. En effet, il n’est pas toujours possible d’acheter une auto sans se dessaisir d’une autre par exemple.

Ferrari Dino 166/246 Tasman F2 – 1968

20160204_101207

Rétro201610

Pilotée par Jacky Ickx, Ernesto Brambilla et Derek Bell. ( Et la première victoire pour ce dernier et pour Ferrari en F2).

Bizzarini Competition Lightweight Coupé – 1966  (Chassis no BA40106)

20160205_112919

20160205_112851Le concept Bizzarini poussé à l’optimum. Balance des masses parfaite. Châssis allégé. Carosserie en fibre de verre. Rhd. A couru Le Mans en 1966 et 1967, la Targa Florio 1966 et Monza 1000 kms 1966. Stockée 30 ans sans son moteur. Puis totalement reconstruite.

Ferrari 512 M – 1970 – ex Escuderia Montjuich ( Chassis no 1002)

20160204_101454

20160203_210312

La Escuderia Montjuich a été fondée par quatre associés au milieu des années 60 : Enrique Coma-Cro, Felix Munoz, José Juncandella et Juan Fernandez. Conçue en neuf mois pour contrer Porsche et la 917, pas moins de 12 512 particpèrent aux 24h du Mans en 1970. Le modèle présenté a notamment participé deux fois aux 24h du Mans, aux 24h de Daytona, aux 1000 kms de Buenos Aires et de Paris ( Classée seconde pilotées par Juncadella et Jabouille derière la Matra de Jack Brabham et François Cevert)    ainsi qu’au Tour de France Auto 1971 ( seconde, pilotée par Juncadella avec Jean-Claude Guesnard) derrière la Matra de  Gérard Larrousse – Johnny Rives…

Alfa Romeo Tipo 33 / 2B Daytona coupe

20160204_101542

20160203_210305 (2)

L’une des autos ayant fait un tiercé de classe à Daytona en 1968. Abarth Gallery Museum au Japon pendant 20 ans. Restaurée pour courir en historique.

Jaguar E- type Lightweight prototype – 1961
ex- Briggs Cunningham

20160204_101252

Porsche 356 Carrera GTL Abarth

20160204_101439

Porsche 962 C – 1990
20160204_101705

Illustrations © Olivier Rogar

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Visitez notre boutique en ligne :

Vos commentaires les plus récents :

D’autres articles à découvrir :

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

15 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Contribuez à Classic-Courses

Pour raconter l’histoire de la course automobile, il nous faut du temps, de la documentation, des photos, des films, des contributeurs de tous âges et des geeks qui tournent comme des F1 !

Nous soutenir

Pour que notre aventure demeure bénévole et collaborative et que nous puissions continuer à écrire nos articles au gré de nos envies, en toute indépendance.