Chroniques d’un pilote du lundi : l’eau noire…

Une Auvergne noyée et pas seulement à cause du rugby. Spa a son eau rouge…Charade son eau noire désormais. Notre « pilote du lundi » nous fait partager sa seconde course en Htcc Le Groupe 1. Départ !… 

Classic COURSES

 charade,auvergne,groupe 1,philippe robert

Bon je vous avais quitté à Dijon après la première épreuve de la saison dans le Championnat HTCC Le Groupe 1.

L’épreuve suivante est à Charade, dans les Monts d’Auvergne. Charade c’est pour moi le premier Grand Prix auquel j’ai assisté en spectateur avec mes parents, c’était au mois de Juillet 1970 (victoire de Rindt).

Montée sans problème depuis Toulon. Nous sommes trois pilotes du Giglio Racing : Paul notre Team Manager, Laurent un nouveau venu sur les courses de circuit mais qui a déjà fait des épreuves de 100 Tours et des rallyes dont le Monte Carlo Classic et moi-même.

Je découvre le circuit bien sûr, comme Laurent. Bon c’est étroit, ça tourne sans cesse, ça monte, ça descend et il pleut…. Et les murs en béton sont très très proches.

Il y a une belle ligne droite en descente qui se termine par une épingle à droite bien piégeuse….

J’avais révisé mes gammes en regardant les vidéos sur YouTube ce qui aide bien et je ne suis pas trop a la rue mais je n’aime pas trop ce circuit qui ressemble à une spéciale de Rallye.

Comme en ski, je pense que je préfère les grandes courbes à haute vitesse.

 

charade,auvergne,groupe 1,philippe robert

Essais chronométrés

Les essais chronométrés se déroulent sous une bonne petite pluie, le brouillard est pas loin, il fait 5 degrés. Y’a de la buée partout sur le pare-brise et il n’est pas possible de tout nettoyer une fois installé avec le harnais, j’arrive juste à essuyer devant moi….

Du coup je vois à peu près bien dans l’axe mais alors les cordes à droite je les devine !

Oui je sais c’est ballot d’avoir enlevé le chauffage mais ça m’a fait gagner au moins 2567 grammes, ça compte !

Bon on est à peu près tous dans le même cas ce qui ne rassure pas !

J’y vais avec précaution, j’essaie de suivre un pilote qui me double, ça va pas trop mal. Je double même des concurrents attardés…. Je sens bien la voiture, ça bouge un peu mais ça va.

Je fais 20ème sur 45 pilotes. Pas mal et je crois 3ème en Alfa. J’ai tout un tas de cadors derrière moi avec des BMW et des Ford Escort, manifestement ces bêtes là aiment encore moins la pluie que les Alfa Roméo !

 
 

 

Course 1:

Il pleut….

 45 pilotes donc départ lancé a décidé la Direction de Course.

La piste est assez étroite et surtout la grille ne permet pas de voir les feux au delà de la 30eme place (car une épingle est située juste avant la courte ligne droite des stands).

Je n’ai jamais fait ça mais le départ me parait de toute façon moins stressant qu’un départ arrêté.

Il se passe sans trop de casse, 2 ou 3 concurrents me doublent comme des balles.

La Vauxhall de Claude Boissy / Alain Miran me dépose et je pense être définitivement largué et puis non, je la suis sans problème mais je n’ose la doubler.

Tcharade,auvergne,groupe 1,philippe robertrois tours après il y a un gros carton dans la fameuse épingle à droite et 2 ou 3 voitures sont bien abimées. Il faut négocier le freinage sous drapeau jaune avec des commissaires qui interviennent et une voiture qui se dérobe… Chaud.

La pluie baisse d’intensité, puis il ne pleut plus et la piste commence à sécher, les temps s’améliorent.

Une Rover 3500 me suit depuis le départ et se fait menaçante dans mes rétroviseurs mais sans trouver l’ouverture, un coup à droite un coup à gauche, mes reprises semblent meilleures que les siennes, mais au dernier virage du dernier tour, il me fait l’intérieur, je le tasse un peu, il met 2 roues en dehors de la piste, je ne tiens pas à tout casser et il passe !  On tombera dans les bras après la course ! On s’amuse finalement bien !

Je finis 20eme sur les 38 voitures qui ont finies.


 

C’est le soir de la H Cup (Coupe d’Europe de Rugby) et dans la soirée quelques supporters de l’ASM (le Club de Rugby de Clermont) viennent un peu nous casser les oreilles et chauffer les Toulonnais que nous sommes, mais nous restons humbles et zens.

Toulon gagne et le lendemain les supporters de la veille rasent les murs… Nous restons humbles dans la victoire… J

 

Course 2 :

Il ne pleut pas mais la piste est grasse. 

Départ lancé. Sans trop de problèmes.

Je m’installe dans mon rythme et à partir de là, je me fais doubler par 10 concurrents au fur et à mesure de la course.

La piste me semble toujours grasse, j’ai du mal à hausser le rythme et j’ai l’impression de ne pas passer à la vitesse supérieure…. Il me semble que si je vais plus vite je me sors.

Du coup c’est un peu un cauchemar et je ne suis pas très content de moi (c’est une litote).

Les copains viennent me voir après la course en me disant : « qu’est ce qu’il t’arrive, tu n’avançais pas… », oui je sais merci j’ai remarqué aussi !

Bon il parait que ça arrive même aux meilleurs…. J

On remballe le tout et on repart pour Toulon.

Prochaine étape en juin : Spa, le toboggan des Ardennes…. Ah ah ??

 

Philippe ROBERT

 

Photos : Hugues Mallet

Videos : Philippe Robert

8
Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
jean Papon
Invité
jean Papon

Philippe, je vous prie de transmettre mes amitiĂŠs a Didier Gheza,quant a vous je vous souhaite un podium prochainement,mais l’essentiel est de bien s’amuser,sur de beaux circuits; grace a ce challenge trĂŠs bien organisĂŠ, et de haut niveau. Bravo a tous les participants. JP

lannoo
Invité
lannoo

vivement la suite du championnat !

Michel LOVATY
Invité
Michel LOVATY

Vivement la suite…

Nick Carter
Invité
Nick Carter

Vivement Spa.

stephane
Invité
stephane

charade pas une partie de plaisir,a te voir a Spa.le pilotage s’affine,j’aime bien.

linas27
Invité
linas27

Philippe signale l’ĂŠtroitesse de la piste de Charade, ce que confirme ses vidĂŠos, très sympas en passant. Le nouveau circuit emprunte une partie de l’ancien, j’imagine 25 F1 en 69 et 70 Ă  l’attaque sur cette piste…Mon grand regret, ne pas y avoir assistĂŠ Ă  un GP…

jean-paul orjebin
Invité
jean-paul orjebin

Vivement Spa.

PRYSQUEL.
Invité
PRYSQUEL.

Fred a. Prysquel.