8 avril 2017

Avignon Motor Festival 2017

On ne peut qu’être admiratifs de l’énergie déployée par les organisateurs d’Avignon Motor Festival 2017 : un salon qui réserve toujours de belles surprises. Cette année, Ferrari était à l’honneur. Mais plusieurs expositions, comme à l’accoutumée, rendaient hommage à d’autres marques, Peugeot notamment, d’autres époques avec les ancêtres et d’autres moyens de locomotion. Les clubs, les artistes étaient bien sûr présents et les marchands. Ces derniers auxquels nous souhaitons rendre hommage, contribuant toujours à donner son âme au Salon, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il fasse soleil. Mais cette année il pleuvait lorsque nous avons fait notre tour de piste frappé au sceau de la plus parfaite subjectivité.

Olivier Rogar

AMBIANCE

Et cette pluie donne son ambiance au salon. Extérieur noir et blanc sur petit écran. Les anciennes ruissellent, les badauds sombrement vêtus déambulent prudemment. Visages baissés, regards bas, concentrés entre flaques, parapluies et populaires anciennes auxquelles se mêlent courageusement quelques aristocratiques longs capots. Le bruit des essuis glaces est absent. On est plus dans un feuilleton français « seventies » que dans un Lelouch. Mais la télé en noir et blanc a son charme.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Ford Vedette V8 1953 – Taxi tous temps

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Salmson 2300, Facel Vega Facelia, DS 23, Traction avant cabriolet – Une certaine idée du luxe à la française.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Salmson 2300 – Conduite à droite comme il se doit.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Citroën DS, SM, Ford Escort et Mercedes – Un beau parking sixties-seventies

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Audi 2.1 Quattro – Un youngtimer de plus en plus convoité

MARCHANDS

Les marchands sont là. Comme toujours. Dedans et dehors. Chance, budget, philosophie ? Qui saura dire où se font les meilleures affaires ? Il est certain qu’on s’attarde moins sous la pluie. Celui qui prend son temps, comme toujours… sera trempé mais heureux d’une probable trouvaille pour laquelle il aura su braver les éléments.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Extérieurs pluie et impassibles mais courageux marchands

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Suzuki Van Van 125

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Auvent – et à la pluie…

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Traction avant sur deux ou quatre roues, une spécialité française. Souvenirs émus de conduite sous une pluie tropicale de ce diabolique engin !

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Objets de qualité et prix raisonnables. De quoi attirer le chaland. Encore faut il que la météo soit de la partie. Même sous abris.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

La référence reste Rétromobile.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Combien de souvenirs, de visions, de rêves derrière ces badges esseulés ?

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Une manière de prendre du galon.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Mieux que les Cahiers du Cinéma pour découvrir certains films dont on n’a jamais entendu parlé. …

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

…pour se souvenir aussi de la détermination de Porsche à enterrer une 911 qui était sensée ne pas voir la fin des années 80…

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

La Librairie du Palmier est toujours présente, entre Rétromobile et Jarama, une pause en Avignon pour Michel Delannoy et son équipe.  Etre et aller à la rencontre de son public.  La communion des passionnés autour d’ouvrages toujours  de qualité et souvent très pointus. Un monde d’initiés. On attend avec impatience que Michel reprenne « Les bonnes lignes » des ouvrages dont la lecture l’a marqué et marque grâce à lui, les lecteurs de Classic Courses.

LES CLUBS ET GARAGES

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Les japonaises ont le vent en poupe. Et c’est justifié. Qualité et polyvalence pour cette Datsun 240 Z. Son dessin fut attribué au designer allemand Albrecht Graf Goertz, auteur de la Toyota 2000 GT et surtout de la BMW 507. Mais Nissan démentit ces affirmations en précisant que c’était son bureau de style qui était l’auteur des lignes du coupé.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Honda S800.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Où est le moteur ? Honda N 600

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Les garages sont aussi là. C’est l’Atelier d’Aubagne qui retiendra notre attention. Stephane Quenin et son épouse sont deux passionnées. Si les Porche Classiques ont leur faveur, ils savent mener à bien des projet de restauration carrosserie sur tous modèles et marques. En bonne intelligence avec le client et surtout avec le respect de la philosophie qui a prévalu à la génêse de la voiture. Et quand la passion conduit le carrossier à accompagner ses clients sur les circuits, c’est généralement bon signe.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

L’Atelier d’Aubagne exposait deux voitures restaurées : une 911 3.2 backdated dans l’esprit « Singer » et un beau Targa 2.4S Viper green.

ENCHERES

140 lots pour la vente Leclère. Intentionnelle ou non la présence de ce corbillard déjanté placé aux abords du bâtiment qui abrite les enchères ?

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Un côté Rock’Eclair pour vous embarquer – le moment venu – sur le High way to hell.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Range Rover années 70 – Estimation 50-60 000 €, est-ce bien raisonnable ?

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Alfa Romeo Giulietta Coupé et Cabriolet. Estimation 45 à 55 000 €.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Georges Irat

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Lola T70 – Estimation 350 000 €

PEUGEOT

Avec Carlos Tavares, Peugeot a retrouvé un dirigeant qui aime aussi les voitures et les émotions qu’elles procurent.  Espérons y voir un retour de la marque vers le premium et la compétition en rallye, comme en circuit. Quelques modèles de la grande époque nous feront patienter.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

FERRARI

Une fois remontée l’allée centrale bordée par nombre de pavillons d’exposition, la perspective finit par s’ouvrir. C’est de cinémascope qu’il faut parler. L’exposition est consacrée à Ferrari pour ses 70 ans. Il y en a partout. Quelques-unes à moteur central ou arrière mais surtout à moteur avant. Et l’allure de ces créations nous entraîne vers des considérations esthétiques. Elles mettent en valeur leurs parentes génétiques de toutes marques. Est-il possible que l’enfant qui avait rêvé devant des Berlinettes, des 911, des JS2, des Miura, Monteverdi ou autres BB 512 à moteur central ou arrière, fasse à cet adulte admiratif ce clin d’œil de l’âge. Les formes ramassées et trapues, superbement efficaces pour la performance pure, remises en question par ces lignes fulgurantes d’élégance, celle du temps où les chevaux étaient devant. Les voyages qu’on effectue « en style » le sont toujours derrière un moteur. Les voyages de l’homme moins pressé. Celui qui commence à trouver du charme au temps. L’homme de cinquante ans en somme. Et les grands couturiers automobiles ne s’y trompent pas qui ont remis le moteur à sa place sur la plupart des Ferrari. Seul Bugatti avec ses nouveaux monstres remonte le temps pour s’éloigner de celui qui a fait sa gloire.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

1949 Ferrari 166 MM V12 – 1995 cm3 – 150 cv Deux exemplaires sont engagés aux 24 Heures du Mans 1949 et l’équipage Chinetti- Selsdon remporte l’épreuve.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

1954 Ferrari 500 Mondial 4 cylindres – 170 cv. 14 exemplaires carrossés par Pininfarina Construite à l’intention des pilotes privés. Celle-ci a été pilotée par Jean Guichet en 1956 et 1957. Elle a notamment disputé le Grand Prix de la Supercortemaggiore, les 12 heures de Reims et les Milles Miles.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

1954 Ferrari 375 MM V12 – 4961 cm3 – 340 cv A la base une véritable 375 MM spyder dessinée par Pin Farina. Elle est recarrossée en berlinette par Scaglietti à la demande de son propriétaire, l’empereur du Vietnam, Bao Daï.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

1957 Ferrari 500 TRC 4 cylindres, 190 cv. Cette voiture a été piloté par Jo Siffert  en 1961 lors des 1000 Kms du Nüburgring. 19 exemplaires construits.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

1956 – 1959 Ferrari 250GT LWB « Tour de France » V12 – 2953 cm3 – 260 cv Dessinée par Pin Farina, carrossée d’aluminium chez Scaglietti, vainqueur notamment du Tour Auto de 1957 à 1959.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

1965 Ferrari 275 GTB/C V12 – 3300 cm3 – 320 cv C’est elle qui prend la succession de la Ferrari 250 GT. Carrosserie aluminium. Cet exemplaire porte avec élégance  les stigmates de celles qui ont bien vécu.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

1988 Ferrari F40 V8 bi-Turbo – 2936 cm3 – 478 cv. Châssis tubulaire acier avec de nombreux éléments en fibre de carbone. 1311 exemplaires construits pour 400 prévus. La dernière Ferrari conçue du vivant d’Enzo. Elle fut l’objet de toutes les spéculations et créa la première « bulle » dont souffrirent nombre d’ « investisseurs »  dans le domaine des voitures d’exception.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

1998 Ferrari 333 SP V12 3997 cm3 – 650 CV Voiture conçue par Dallara et construite en 40 exemplaires par Dallara puis Michelotto.  Châssis en fibre de carbone et nid d’abeille aluminium. Cet exemplaire a été champion en 1998 des International Sport Series Racing avec Emmanuel Collard et Vincenzo Sospiri.

LES AUTRES FERRARI

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Ca peut vous prendre très jeune…

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Daytona, 330, 250 la classe des longs capots

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

308 Vitroresina – Rarissime.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Ferrari 308GT4, Fiat Dino, Ferrari Dino 246. Bertone fut moins heureux que Pininfarina.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Coups de coeur

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

L’écurie des Trapadelles annonçait la couleur. Et comme toujours de la qualité.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

La Licorne 1903

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Amilcar

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Delage 1938

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Citroën SM – La hantise des agents Citroën.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Citroën SM par Frua. Un air de Maserati. Logique.

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Ligier JS2

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Citroën Traction avant – Conclusion d’avant garde pour salon d’excellent millésime

Artistes

Avignon Motor Festival 2017 Copyright Classic Courses - Olivier Rogar

Bernard Asset était là et c’était une première. Un photographe de f1 – mais pas seulement – aussi reconnu que modeste.

 Illustrations © Olivier Rogar

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Visitez notre boutique en ligne :

Vos commentaires les plus récents :

  • Linas27 sur Pedro et Ricardo Rodriguez – 2: “Vous n’êtes pas le seul … Pas « ancien combattant » , ancien passionné au jugement clairvoyant.Juin 19, 17:26
  • PASCAL STARTARI sur Pedro et Ricardo Rodriguez – 2: “C’était quand même un sacré pilote, courageux, intrépide et particulièrement habile sous la pluie, comme en témoignent les récits de…Juin 19, 15:15
  • PASCAL STARTARI sur Pedro et Ricardo Rodriguez – 2: “Alors là je suis entièrement d’accord avec vous. La course des 24 heures du Mans cette année était assez particulière…Juin 19, 15:00
  • fmr sur Pedro et Ricardo Rodriguez – 2: “Merci beaucoup pour la qualité de votre site et pour cet article concernant les frères Rodriguez. Une rumeur (je dis…Juin 19, 14:57
  • richard JEGO sur Pedro et Ricardo Rodriguez – 2: “En voyant cette photo des 917 à la sortie de DRUIDS , on ne peut qu’etre admiratif des pilotes et…Juin 19, 12:20

D’autres articles à découvrir :

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Contribuez à Classic-Courses

Pour raconter l’histoire de la course automobile, il nous faut du temps, de la documentation, des photos, des films, des contributeurs de tous âges et des geeks qui tournent comme des F1 !

Nous soutenir

Pour que notre aventure demeure bénévole et collaborative et que nous puissions continuer à écrire nos articles au gré de nos envies, en toute indépendance.