Formule e Monaco

Formule e Monaco : entre Classic et Electric, il n’y a que la rime qui aille ; nos lecteurs nous le montrent dont la critique est vive. Mais comme nous y étions, nous ne pouvons nous empêcher de vous faire partager ces moments…électrifiants. A propos, vous n’êtes pas en panne de hauts parleurs.

Olivier Rogar

5
Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
olivier
Invité
olivier

Que dire ….sinon que ce reportage est réalise … » a charge « !!! Sans jeu de mot….. Un sport doit satisfaire son public, certes, mais aussi L absence de son ôte t il le plaisir du pilotage ?….. Il parait que non….. Pouvons nous caresser l’espoir que seuls ceux ayant pilote une auto Electrique répondent et prennent position, et que les autres , n ayant pas encore eu cette possibilité , tentent de rester objectifs et d apprendre ? …. En ce qui me concerne, j’ai eu l’occasion de rouler en Tesla roadster sur circuit…. Je peux vous dire que c’est… Lire la suite »

olivier
Invité
olivier

DANGER….ou nous finira par parler de la voiture de Google
Écrit par : Santiago de Garnica | 21/05/2015
Répondre à ce commentaire

olivier
Invité
olivier

Profitons un peu… aussi …. avant la formule Google!
Écrit par : linas27 | 21/05/2015
Répondre à ce commentaire

olivier
Invité
olivier

Comme quoi chacun voit midi à sa porte. Gérard Bacle trouvant que je faisais l’apologie de la Formule « e » et Didier Malga que ce reportage était « à charge ». Je le répète, j’ai essayé de décrire ce que je voyais. Il est normal d’être préoccupé par les questions environnementales me semble-t-il. Je pense avoir résumé l’essentiel dan mon article. Qu’on le veuille ou non la compétition s’hybride de plus en plus. Mais le jour n’est pas encore venu où un moteur électrique apportera des sensations comparables à un moteur thermique.
Écrit par : Olivier Rogar | 21/05/2015
Répondre à ce commentaire

trackback

[…] Monaco 2015 une première en EuropeFormule e Monaco 2015 […]