F1 2016 – Brésil : Verstappen ensoleille Interlagos

VERSTAPPEN ENSOLEILLE INTERLAGOS  La Formule 1 était en train de se noyer. La pluie était pourtant loin d’être diluvienne. Bien au sec dans sa tour de contrôle, Charlie Whiting ouvrait le parapluie. En désespoir de cause, on invoquait la mémoire

Lire

Brasilia 1974 : le général veut son Grand Prix

Jusqu’à la fin des années soixante le Brésil ne représente pas grand-chose en matière de sport automobile. En tout cas, beaucoup moins que son voisin et grand rival, l’Argentine. Un seul Brésilien a alors fréquenté la F1 : Chico Landi, qui

Lire