Grand Prix de Monaco Historique 2018 – Tout change… 2/2

… Mais rien n’est différent

Que ce soit à Dijon, Monthlery, Goodwood ou Monaco, le trait commun reste la passion. Les voitures ont leur prix, les circuits leur exclusivité, mais les pilotes donnent tout ce qu’ils peuvent sur piste. C’est leur mérite et celui des propriétaires. Grâce à eux Monaco continue d’entretenir sa propre légende. Celle de la course de F1 la plus mythique. Dommage que les français soient si peu nombreux. 7% des inscrits, tous plateaux confondus. On a pourtant pléthore de collectionneurs et de bons pilotes, pour ne pas dire d’anciens champions. F1, F2, F3, Endurance… Est-ce déchoir que de piloter en historique dans une course comme celle – ci ? La réflexion est à mener. Le risque de voir les amateurs s’éloigner ? Les coûts augmenter ? Le fisc rappliquer ? Réponse en 2020 ? Il est un point sur lequel Monaco conforte notre avis, c’est que les anciennes F1 restent bien plus belles que celles d’aujourd’hui !

Olivier Rogar

Les résultats des courses : http://acm.mc/edition/grand-prix-de-monaco-historique-edition-2018/resultats/

Le paddock – For the fun

Grand Prix de Monaco Historique 2018 – Côté cour ; quais, port, barques, Riva, yachts, paquebots. Côté jardin ; pilotes, mécaniciens, badauds. Réglages, discussions, attente, retour, réglages… La litanie de la course. Si les gens sont concentrés, le plaisir est le mot d’ordre. Plusieurs nous l’ont dit. Souvent en anglais. « We are here for fun ».

La série D regroupe les monoplaces de la période 1961-1965. Les plus frêles de la manifestation maintenant que les Formules Junior n’ont plus droit de cité. Pourtant les voir en course donne une impression toute différente. Agiles, vives, puissantes, elles sont ici chez elles. Leur joute a été intense et la victoire de la Lotus 25 – Celle du titre de Jim Clark en 1963 – fut acquise de haute lutte par Andy Middlehurst face à la Ferrari 1512 de Joseph Colasacco. Poussé par sa remontée et l’extraordinaire chant du petit V12 1.5L, le speaker italien s’égosillait « L’adrealina de la competizione !! » Il avait raison les 10 tours sont passés comme le temps d’un rêve.

GP Monaco Historique @ Classic Courses
GP Monaco Historique @ Classic Courses

Comme chaque année une belle équipe de mécaniciens du Lotus Classic Team accompagne les précieuses voitures et leurs clients. Clive Chapman veille sur ce monde.

GP Monaco Historique - Clive Chapman @ Classic Courses
GP Monaco Historique – Clive Chapman @ Classic Courses
GP Monaco Historique - J;Colasacco-Ferrari 1512@ Classic Courses
GP Monaco Historique – J;Colasacco-Ferrari 1512@ Classic Courses

Derek Bell a piloté en parade l’une ou l’autre des Porsche officielles commémorant les 70 ans de la marque. Sa présence, en démonstration ou en historique ne semble nullement le perturber. Pour le plus grand plaisir de tous.

GP Monaco Historique - Derek Bell @ Classic Courses
GP Monaco Historique – Derek Bell @ Classic Courses

La Lotus 49 du team était parquée dans les stands pour la parade des pilotes. Un panneau et un bouquet de fleurs rendaient hommage à John Miles disparu cette année.

GP Monaco Historique - Hommage John Miles @ Classic Courses
GP Monaco Historique – Hommage John Miles @ Classic Courses

Patrick Tambay a été l’un des pilotes portant les combinaisons Stand 21 à la grande époque de la F1 française. Yves Morizot le fondateur de la société a oeuvré pour la sécurité des pilotes, allant jusqu’à créer une fondation « Racing goes safer ». Le stand – 21- au fond du paddock ne désemplissait pas. Pilotes actuels, anciens pilotes, journalistes, photographes, illustrateurs… L’aura d’une marque au travers de ses dirigeants et de ses produits. A suivre.

GP Monaco Historique - P. Tambay - Y. Morizot Stand 21 @ Classic Courses
GP Monaco Historique – P. Tambay – Y. Morizot Stand 21 @ Classic Courses

Nous retenons de la série B, l’emblématique TalbotT26C de 1948. Incarne- t-elle la voiture de course française ou belge ? En course, Louis Rosier comme Philippe Etancelin ne rallieront jamais l’arrivée à Monaco à son bord. Par contre le belge John Claes atteindra l’arrivée en 7e position. Et c’est un autre belge, du nom de Franquin qui nous livrera un épisode marquant des aventures de Spirou et Fantasio avec les Héritiers. L’un des épisodes mettant en scène les monoplaces à moteur avant de l’écurie « Turbot ».

GP Monaco Historique - Talbot Lago T26C 1948 @ Classic Courses (
GP Monaco Historique – Talbot Lago T26C 1948 @ Classic Courses (
GP Monaco Historique - G. Berger @ Classic Courses
GP Monaco Historique – G. Berger @ Classic Courses

Dans la série B nous avons aussi la Ferrari 246 de 1960. La dernière Ferrari de F1 à moteur avant et celle – là même qui gagna le Grand Prix d’Italie cette année avec Phil Hill. Marquant la dernière victoire d’une F1 à moteur avant en championnat du monde de F1. La fin d’une ère.  La transition vers les F1 1.5L à moteur arrière a du être rude pour les spectateurs. Aussi rude que le passage des V8 2.4L aux V6 1.6L hybrides ?…

GP Monaco Historique - Ferrari 246 1960 @ Classic Courses
GP Monaco Historique – Ferrari 246 1960 @ Classic Courses

Bob Dance

Et Bob Dance travaille…Entré à l’âge de 25 ans chez Lotus, a été le mécanicien de Jim Clark. 83 ans. Toujours présent depuis 58 ans…. A l’usine du Classic Team Lotus comme sur les manifestations. Que fait il ? Il travaille. Dans le Paddock, dans les stands, avant la course, après la course. Bob Dance ne cesse de travailler. Concentré. Actif. La tête sur son ouvrage. Il est dans sa bulle. Et le fait que sa voiture – la Lotus 25 – gagne, ne le déconcentre absolument pas. Il continue de la vérifier, de la régler. Le regard absorbé. Cette année Bob Dance n’était pas disponible. Seule la victoire lui importait !

GP Monaco Historique - Bob Dance @ Classic Courses
GP Monaco Historique – Bob Dance @ Classic Courses
GP Monaco Historique - Bob Dance @ Classic Courses (2)
GP Monaco Historique – Bob Dance @ Classic Courses (2)
GP Monaco Historique - Bob Dance @ Classic Courses (3)
GP Monaco Historique – Bob Dance @ Classic Courses (3)

Famille Ickx – Vanina et Jacky

Jacky Ickx proche de Chopard comme de Porsche nous a donné l’occasion de voir un proto 936 vainqueur du Mans évoluer sur l’étroite piste de Monaco. Sa fille Vanina a pris les commandes des monoplaces Porsche F1 et F2 présentes. Le stand Chopard réunissait aussi La Porsche 911 2.0T SWB n°210 qui remporta le » Rallye de Monte Carlo » en janvier 1968 et donna à la marque sa première grande victoire en rallye. Et à Vic Elford, ici présent, sa première grande victoire internationale.

Vanina Ickx BEL Porsche @ Classic Courses
Vanina Ickx BEL Porsche @ Classic Courses

Série C « I’m scottish »

Habituellement Gregor Fisken coure plutôt sur une F1 du plateau F. On l’a vu sur une UOP Shadow ex-Jarier il y a deux ans. Rien de tel cette année. La voiture n’est pas à lui. Elle a un bel historique. Une Maserati 200 S de 1955 pilotée en course par Jean Behra, Piero Taruffi et Stirling Moss.  Interrogé sur le marché du négoce, il confirme que les choses se sont stabilisées mais que ça va bien pour la maison Fisken. Je lui demande comment il voit la course dimanche, de la pluie est annoncée. La réponse fuse. « I don’t mind, I’m scottish ! ». En course, sous la pluie donc et avec d’incessants problèmes d’allumage, il terminera 7e. La course a été remportée par Chris Ward sur Cooper Jaguar T33. Avec un meilleur tour en 2’.18’’.797.

GP Monaco Historique - @ Classic Courses
GP Monaco Historique – @ Classic Courses
GP Monaco Historique - Arlette Muller - Aston Martin DB3 1952 @ Classic Courses
GP Monaco Historique – Arlette Muller – Aston Martin DB3 1952 @ Classic Courses
GP Monaco Historique - D. Franklin - Ferrari 225S 1952 @ Classic Courses
GP Monaco Historique – D. Franklin – Ferrari 225S 1952 @ Classic Courses
GP Monaco Historique - Chris Ward - Cooper Jaguar T33 1954 @ Classic Courses
GP Monaco Historique – Chris Ward – Cooper Jaguar T33 1954 @ Classic Courses
GP Monaco Historique - W. Friedrichs - Aston Martin DB3S 1954 @ Classic Courses
GP Monaco Historique – W. Friedrichs – Aston Martin DB3S 1954 @ Classic Courses
GP Monaco Historique - M.Van Duijvendijk - Maserati A6GCS 1952 @ Classic Courses
GP Monaco Historique – M.Van Duijvendijk – Maserati A6GCS 1952 @ Classic Courses
GP Monaco Historique - Gregor Fisken - @ Classic Courses
GP Monaco Historique – Gregor Fisken – @ Classic Courses
GP Monaco Historique - Gregor Fisken - Maserati 200 Si 1955 @ Classic Courses
GP Monaco Historique – Gregor Fisken – Maserati 200 Si 1955 @ Classic Courses

Série F : Le roi Lyons

Les Lyons sont rois à Monaco. On y a vu la maman, le papa et le fils, chacun dans leur catégorie. Il y a quatre ans le fils a triomphé. Il a remis ça cette année sur sa McLaren M26 ex-Hunt – Mass. A tous les étages la bataille était présente et la course a été somptueuse. Avec un meilleur tour en 1’.50’’.528. Le second est Stuart Hall sur McLaren M23 et le 3e Marco Werner ( 3 victoires au Mans…) sur Ferrari B3.

GP Monaco Historique - M.Lyons - McLaren M26 1977 @ Classic Courses
GP Monaco Historique – M.Lyons – McLaren M26 1977 @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 - Ferrari 312 B3 - ex Niki Lauda 1974 - Plateau F @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Marco Werner – Ferrari 312 B3 – ex Niki Lauda 1974 – Plateau F @ Classic Courses

Série G : Sensationnel triplé

Autant un podium de deux McLaren et d’une Ferrari dans la série F semble cohérent avec l’histoire. Autant le résultat de cette course est décalé. Le talent des pilotes n’est pas en cause. Mais la probabilité de voir une telle issue en 1978 ou 1979 aurait été quasi nulle. Pensez : ATS, Shadow et Arrows. Certes Shadow a fait de beaux résultats à Monaco en 1975 puis en Autriche en 1977, mais…  La course a été belle. Disputée. Sur une piste piégeuse. Martin O’Connell l’a donc emporté sur son ATS D4 avec un meilleur tour en 1’43’665. En 1979 le record du tour avait été établi par Patrick Depailler sur Ligier Ford 1’28 »82.

GP Monaco Historique - @ Classic Courses
GP Monaco Historique – @ Classic Courses
GP Monaco Historique - M.Devis - ATS D4 1980 @ Classic Courses
GP Monaco Historique – M.Devis – ATS D4 1980 @ Classic Courses
GP Monaco Historique - Ch.Perrier - ATS HS01 1978 @ Classic Courses
GP Monaco Historique – Ch.Perrier – ATS HS01 1978 @ Classic Courses
GP Monaco Historique - M.J of B - Ligier JS11 15 1980 @ Classic Courses
GP Monaco Historique – M.J of B – Ligier JS11 15 1980 @ Classic Courses
GP Monaco Historique - M.Pigeon - Weton1leg @ Classic Courses
GP Monaco Historique – M.Pigeon Mindthestep @ Classic Courses

Vente RM Sotheby’s

Vente aux enchères – La Lambo du Pape. Qui a dit que les Papes n’avaient pas le droit d’avoir une Lamborghini Huracan, surtout quand elle leur est offerte par la firme ? La vente RM Sotheby’s présentait donc cette auto blanche à liserets dorés et roues noires. Estimation 250 -350 k€. La bataille s’est rapidement enclenchée entre un enchérisseur présent dans la salle et un autre au téléphone. Pour les bonnes oeuvres de sa Sainteté, la vente s’est traitée, frais compris à 809 k€. Il est vrai qu’avoir appartenu au Pape en fait une version très exclusive !

Pour le reste, beaucoup de belles autos mais dont les estimations étaient élevées. Donc beaucoup d’invendus. Une bonne affaire, la Lancia Aurelia B20GT adjugée à 80.5 k€ pour un estimation à 120-150 k€.

Rm Sotheby - Combinaison originale Steve McQueen Le Mans - Est 200-250k€ Sold 48k€
Rm Sotheby – Combinaison originale Steve McQueen Le Mans – Est 200-250k€ Sold 48k€
Rm Sotheby - Benetton B192-F1 1992 - Est 550-750k€ Sold 815k€
Rm Sotheby – Benetton B192-F1 1992 – Est 550-750k€ Sold 815k€
Rm Sotheby - Jordan 199-F1 1999 - Est 250-350k€ Sold 241k€
Rm Sotheby – Jordan 199-F1 1999 – Est 250-350k€ Sold 241k€
Rm Sotheby - Moretti 750GS 1955 - Est 200-250k€ Unsold
Rm Sotheby – Moretti 750GS 1955 – Est 200-250k€ Unsold
Rm Sotheby - Bmw3.0CSL 1975 - Est 290-390k€ Unsold
Rm Sotheby – Bmw3.0CSL 1975 – Est 290-390k€ Unsold
Rm Sotheby - Ford Mustang 1966 FIA - Est 80-95k€ Sold 52k€
Rm Sotheby – Ford Mustang 1966 FIA – Est 80-95k€ Sold 52k€
Rm Sotheby - Porsche 359 1500 - 1955 - Est 225-275k€ Unsold
Rm Sotheby – Porsche 359 1500 – 1955 – Est 225-275k€ Unsold
Rm Sotheby - Ferrari 246 GTS bleue 1974 - Est 390-420k€ Sold 534k€
Rm Sotheby – Ferrari 246 GTS bleue 1974 – Est 390-420k€ Sold 534k€
Rm Sotheby - Citroen DS 21 cabriolet 1969 - Est 150-170k€ Sold 184k€
Rm Sotheby – Citroen DS 21 cabriolet 1969 – Est 150-170k€ Sold 184k€
Rm Sotheby - Ferrari 250 GT TdF Scaglietti 1957 - Est 7-9M€ Unsold
Rm Sotheby – Ferrari 250 GT TdF Scaglietti 1957 – Est 7-9 M€ Unsold

Rolls Royce « Do you register for a test drive ? »

Le hasard d’une visite au garage Riva m’avait valu le plaisir d’une belle exposition il y a deux ans. Ayant retenu la « bonne » adresse je m’y rends à nouveau. L’accès est aimablement mais  fermement gardé par des jeunes gens aux T shirt immaculés. « Accepté », je peux donc pénétrer entre des voiles de velours noir me demandant où ils avaient mis les bateaux cette fois – ci. Erreur…

Un solide engin rouge brille dans son écrin. J’assiste à la présentation de la nouvelle Rolls-Royce Cullinan. Summum de luxe. Mais 4*4. Oui, les amateurs de Range Rover et autres Bentley Bentayga vont avoir des nuits blanches, le choix d’un 4*4 se complique. A la sortie un essai m’a été proposé… J’attends la version à 4 roues directrices. Pour l’épingle du Loews….

Rolls Royce Cullinan @ Classic Courses

Rolls Royce Cullinan @ Classic Courses

Rolls Royce Cullinan @ Classic Courses
Rolls Royce Cullinan @ Classic Courses
Rolls Royce Cullinan @ Classic Courses
Rolls Royce Cullinan @ Classic Courses
Rolls Royce Cullinan @ Classic Courses
Rolls Royce Cullinan @ Classic Courses

Olivier Rogar

Olivier collabora avec « Mémoires des Stands » puis, à sa disparition, en 2012, il créée Classic COURSES avec les encouragements de Pierre Ménard et Johnny Rives. L’esprit d’entreprise qui l’habite trouve dans le sport automobile les valeurs de précision, de prise de risques, de rapidité de décision dont la maîtrise conditionne toute réussite.

Olivier Rogar has 62 posts and counting. See all posts by Olivier Rogar

3 pensées sur “Grand Prix de Monaco Historique 2018 – Tout change… 2/2

  • Merci de ce beau reportage avec d’intéressantes incursions dans les coulisses.
    Ce Monaco F1 historique auquel j’assistais pour la première fois offre à l’amateur un très beau spectacle avec une organisation de premier ordre pour le public, à un tarif assez démocratique je trouve, 60€ pour deux jours d’accès aux tribunes + le vendredi gratuit.
    Mieux vaut venir en deux roues quand même pour des raisons d’accès à la ville et de stationnement.
    Comme le plus souvent en historique les courses sont disputées avec un fort engagement des pilotes.
    Grosse représentation Britannique me semble t’il, comme partout, merci à eux et à leur enthousiasme…
    J’y retournerais certainement.

    Répondre
  • Marc Pontier Merci pour ce beau résumé de cette si belle manifestation Olivier ! 😉
    Quand a Bob Dance je l’ai saisi dans les stands sans savoir qui c était :
     » Des lauriers et un coup à boire: pas de raison que les voitures gagnantes soit traitées différemment que leurs pilotes  » 😉

    Répondre
  • Un week-end tous les deux ans, heureusement de trois jours, il faut bien cela pour détailler les voitures au paddock, discuter avec les amis et les légendes, regarder les courses et profiter de la Principauté.
    On notera aussi la présence des motos pour le 70ième anniversaire du dernier GP de Monaco moto…
    On en accepte même la pluie du dimanche après midi, mais reverra t’on les Junior et F3? Et les F3 500?? De toute façon vivement 2020!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.