Grand Prix de Monaco Historique 2018 – Tout change… 1/2

Grand Prix de Monaco Historique 2018. Quel lien entre cette 11e édition et les 75 « vrais » Grands Prix qui l’ont précédée ? Réponse aussi lapidaire que péremptoire : « Tout » ! Tout change mais rien ne change. Sur piste la sécurité a évolué mais la sélectivité est intacte. Une victoire y vaut de l’or. En historique comme en moderne. Hors piste l’ambiance reste fascinante mais décalée, comme tous les référentiels. Pilotes célèbres croisés au hasard des rues. Mécaniciens ou ingénieurs illustres dont on espère qu’ils seront « encore » là cette année. Voitures aussi rares que difficiles à mener entre Rascasse, Sainte Devote, Casino, Epingle, Bureau de tabac, Piscine. Entre émerveillement et respect, chaque année paire, la magie est là. Nous aussi.

Olivier Rogar

Numérisation_20180521

Tout change…

Stands

Grand Prix de Monaco Historique 2018. Répondant aussi bien aux besoins des équipes techniques qu’à ceux des gens du marketing, les stands prennent de la hauteur. Il y a quelques années, les nouveaux stands à étage avaient fait passer les précédents pour archaïques. Nous voici maintenant avec des structures à deux étages dignes d’un circuit permanent. Ne pas oublier que tout cela doit être monté puis démonté ensuite… N’est ce pas Mr Richelmi ?

Plateaux

De grandes évolutions des deux côtés du spectre cette année.

GP Monaco Historique 2018 - Bugatti - Plateau A @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Bugatti – Plateau A @ Classic Courses

Le plateau A, celui des « Antics 1925-1939 » n’évolue plus en « parade » mais en course sur 10 tours. L’ambition est d’en faire l’une des plus grandes manifestations au monde. Contre partie de cette montée en puissance, les F3 et Formule Junior ont disparu. Pour l’heure, 19 voitures sont inscrites, 14 seront partantes. Bugatti, ERA, Frazer Nash, Maserati  ou Talbot – Lago ne sont pas rares à Monaco.

GP Monaco Historique 2018 - Amilcar C6 ex Louis Trintignant 1931- Plateau A Pilote Luca Slipjen NLD @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Amilcar C6 ex Louis Trintignant 1931- Plateau A Pilote Luca Slipjen NLD @ Classic Courses

 

GP Monaco Historique 2018 - Maserati 6CM 1938 - Plateau A Pilote Urs Muller CH @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Maserati 6CM 1938 – Plateau A Pilote Urs Muller CH @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 - Bugatti - Plateau A @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Bugatti – Plateau A @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 - ERA R5B ex Prince Bira 1935 - Vainqueur Plateau A Pilote Paddins Dowling IRL @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – ERA R5B ex Prince Bira 1935 – Vainqueur Plateau A Pilote Paddins Dowling IRL @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 - Delage 15S8 ex Prince Bira 1937 - Plateau A - Pilote Paul Emile Bessade FR @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Delage 15S8 ex Prince Bira 1937 – Plateau A – Pilote Paul Emile Bessade FR @ Classic Courses

Pourtant la Delage 1500 de Paul-Emile Bessade est exceptionnelle. Il s’agit d’une évolution de la 15S8 de 1927. Réalisée à la demande du Prince Bira en 1937 par l’ingénieur Albert Lory. Elle est dotée d’un train avant à roues indépendantes.

GP Monaco Historique 2018 - Delage 15S8 ex Prince Bira 1937 - Plateau A - Pilote Paul Emile Bessade FR @ Classic Courses (2)
GP Monaco Historique 2018 – Delage 15S8 ex Prince Bira 1937 – Plateau A – Pilote Paul Emile Bessade FR @ Classic Courses (2)

 

Le plateau G accueille cette année et pour la première fois, les F1 construites entre 1977 et 1980. Oui il s’agit des voitures à effet de sol ! Succès complet avec 36 inscrits ! Les gens bien informés qui ont investi dans ces voitures il y a quelques mois ont vu leur valeur au minimum doubler depuis. Eligibilité oblige. A Monaco qui plus est. Cela nous vaudra le plaisir de retrouver certaines voitures qui ont marqué leur époque en général et ce Grand Prix en particulier. Notamment la Ligier JS11/15 qui avait failli gagner ici-même avec le regretté Didier Pironi en 1980.

GP Monaco Historique 2018 - Wolf WR6 ex Jody Scheckter 1978 - Plateau G Pilote Douglas Mockett USA @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Wolf WR6 ex Jody Scheckter 1978 – Plateau G Pilote Douglas Mockett USA @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 - Arrows A1 ex Riccardo Patrese 1978 - Plateau G Pilote Fred Lajoux MON @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Arrows A1 ex Riccardo Patrese 1978 – Plateau G Pilote Fred Lajoux MON @ Classic Courses
 GP Monaco Historique 2018 - Williams FW06 ex Alan Jones 1978 - Plateau G Pilote Martin Bullock AUS @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Williams FW06 ex Alan Jones 1978 – Plateau G Pilote Martin Bullock AUS @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 - Brabham BT49 ex Riccardo Zunino 1979 - Plateau G Pilote Joaquin Folch-Rusinol @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Brabham BT49 ex Riccardo Zunino 1979 – Plateau G Pilote Joaquin Folch-Rusinol @ Classic Courses
 GP Monaco Historique 2018 - Fittipaldi F7 ex Keke Rosberg 1980 - Plateau G Pilote Frits Van Eerd NL @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Fittipaldi F7 ex Keke Rosberg 1980 – Plateau G Pilote Frits Van Eerd NL @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 - Ligier JS11/15 ex Didier Pironi1980 - Plateau G Pilote Mr Jon of B FR @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Ligier JS11/15 ex Didier Pironi1980 – Plateau G Pilote Mr Jon of B FR @ Classic Courses

Champions

Plusieurs anciens pilotes de F1 ou de la famille de la F1 ont participé à une parade à bord de F1 de toutes époques. L’association de ces pilotes avec « leur » F1 n’est pas toujours possible, voire impossible. Mais quel plaisir de les voir ou revoir. Avaient-ils des instructions, se sont-ils assagis, était-ce la crainte d’une touchette  ? Ils ont mené les débats à des trains de sénateurs. Mika Hakkinen et Thierry Boutsen se sont un peu prêtés au jeu, tandis que Eddie Irvine ou Riccardo Patrese nous ont étonné par leur tempérance ! John Watson et Emmanuele Pirro étaient sur des voitures assez anciennes pour expliquer leur rythme…

Mika Hakkinen FIN - McLaren M14A
Mika Hakkinen FIN – McLaren M14A @ Classsic Courses
Mika Hakkinen FIN - McLaren M14A @ Classic Courses
Mika Hakkinen FIN – McLaren M14A @ Classic Courses
Riccardo Patrese IT - Williams FW05
Riccardo Patrese IT – Williams FW05 @ Classic Courses
Riccardo Patrese IT - Williams FW05 @ Classic Courses
Riccardo Patrese IT – Williams FW05 @ Classic Courses
Emmanuele Pirro IT - Lotus 25
Emmanuele Pirro IT – Lotus 25 @ Classic Courses
Emmanuele Pirro IT - Lotus 25 @ Classic Courses
Emmanuele Pirro IT – Lotus 25 @ Classic Courses
Mark Blundell GB - McLaren M23
Mark Blundell GB – McLaren M19 @ Classic Courses
Mark Blundell GB - McLaren M23 @ Classic Courses
Mark Blundell GB – McLaren M19 @ Classic Courses
John Watson GB - Lotus 18
John Watson GB – Lotus 18 @ Classic Courses
John Watson GB - Lotus 18 et Derek Bell GB
John Watson GB – Lotus 18 et Derek Bell GB @ Classic Courses
Thierry Boutsen BEL - Williams FW04
Thierry Boutsen BEL – Williams FW04 @ Classic Courses
Thierry Boutsen BEL - Williams FW04 @ Classic Courses
Thierry Boutsen BEL – Williams FW04 @ Classic Courses
Eddie Irvine GB – McLaren M26 @ Classic Courses
Eddie Irvine GB - McLaren M26 @ Classic Courses
Eddie Irvine GB – McLaren M26 @ Classic Courses
Josh Hill GB - Lotus 49 @ Classic Courses
Josh Hill GB – Lotus 49 @ Classic Courses

Adrian Newey

Comme en 2016, l’ingénieur Red Bull est présent avec sa Lotus 49 aux couleurs Gold Leaf ex- Graham Hill, ex-Richard Attwood. Un peu plus détendu peut être ? On l’avait trouvé vraiment coincé dans sa bulle il y a deux ans. Il faut dire, vingt titres….Aujourd’hui il lui arrive de sourire, de signer des autographes… On est quand même en plein Grand Prix d’Espagne F1 à Barcelone. Patrick Tambay le lui fait remarquer. « Mais tu ne devrais pas être à Barcelone ? ». Adrian Newey : « Après ce qu’ils m’ont fait  la semaine dernière ?! [En Azerbaïdjan, les deux pilotes Red Bull ont fini par se percuter après 40 tours de bataille de chiffonniers]  Je suis là pour le plaisir ! ». Le génie fait montre de simplicité et d’humilité.  Et de talent. Naturellement.

Adrian Newey - ABO (After Bakou Office) @ Classic Courses
Adrian Newey – ABO (After Bakou Office) @ Classic Courses
Adrian Newey - Mr Think @ Classic Courses
Adrian Newey – Mr Think @ Classic Courses
Adrian Newey - Mr Push 1 @ Classic Courses
Adrian Newey – Mr Push 1 @ Classic Courses
Adrian Newey - Mr Push 2 @ Classic Courses
Adrian Newey – Mr Push 2 @ Classic Courses
Adrian Newey - Mr Push 3 @ Classic Courses
Adrian Newey – Mr Push 3 @ Classic Courses
Adrian Newey - Mr Smile @ Classic Courses
Adrian Newey – Mr Smile @ Classic Courses

Enchères 911 et Daytona

The 55 @ Classic Courses
The 55 @ Classic Courses

Monaco Legend Group et Automobilia se sont réunis pour ajouter aux ventes de montres, de bijoux et d’objets d’art, des ventes de voitures. Franco et Claude nous ont fait visiter leurs installations au 13 Bd Princesse Charlotte. L’ancien site de la Franco-Britannique, le distributeur Rolls-Royce pour la France et Monaco. L’ancien garage se divise en halls d’exposition, salle de vente, atelier. Des planchers ascenseurs aident à disposer les voitures. Il faut néanmoins être doué d’une maestria de champion pour agencer les expositions. A Monaco, le problème, ce n’est pas la demande mais l’offre. Il en va des m² comme des belles choses mais pour ces dernières, il y a ici de quoi rêver !

GP Monaco Historique 2018 - Claude Cohen - Monaco Legend Group @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Claude Cohen – Monaco Legend Group @ Classic Courses

L’objet de notre visite était la preview de la vente « The 55 » qui aura lieu du 17 au 20 juillet 2018. 55 comme le nombre d’années qui nous sépare de 1963. L’année de naissance de deux icônes : la montre Daytona, de Rolex et la 911 de Porsche. Connaissant Franco Lembo, il faut s’attendre à voir quelques voitures d’exception. Vingt cinq 911 sont prévues pour la vente. Nous avons pu en voir certaines. Les grands collectionneurs sont probablement déjà dans les starting blocks.

GP Monaco Historique 2018 - Franco Lembo - Porsche 911 2.5 ST 1971, 3e du Tour Auto - Ballot-Lena @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Franco Lembo – Porsche 911 2.5 ST 1971, 3e du Tour Auto – Ballot-Lena @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 - Franco Lembo - Porsche 356 Speedster & co @ Classic Courses
GP Monaco Historique 2018 – Franco Lembo – Porsche 911 et 356 Speedsters & co @ Classic Courses

FL

A suivre…

Olivier Rogar

Olivier collabora avec « Mémoires des Stands » puis, à sa disparition, en 2012, il créée Classic COURSES avec les encouragements de Pierre Ménard et Johnny Rives. L’esprit d’entreprise qui l’habite trouve dans le sport automobile les valeurs de précision, de prise de risques, de rapidité de décision dont la maîtrise conditionne toute réussite.

Olivier Rogar has 49 posts and counting. See all posts by Olivier Rogar

4 pensées sur “Grand Prix de Monaco Historique 2018 – Tout change… 1/2

  • Merci pour ce reportage qui donne envie d’y être en 2020. D’après la photo, Mark Blundell ne pilotait pas une M23 mais une M19 de 72.

    Répondre
    • Tu as tout à fait raison Olivier. D’ailleurs il a eu beaucoup de mal à s’y installer… L’entrée du cockpit était bien étroite !

      Répondre
  • Le GP de Monaco Historique est exceptionnel de par son ambiance et son tracé, tellement exigeant (celui de Pau est similaire à ce niveau). Merci donc de nous faire revivre ces beaux moments. Grace et Rainier se sont mariés en 1956, en avril exactement, quelques semaines avant la victoire de Moss et de la plus mauvais course de Fangio en Formule 1 (tous les grands champions ont au moins une course à oublier dans leur parcours et pour El Chueco, Monaco 1956 fut celle-ci).

    Répondre
  • Quel plaisir de voir ces bonnes, devenues vieilles têtes de champions, merci Olivier.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.