Musée du Grand Prix de Comminges

Le Grand-Prix du Comminges a son musée

Après plusieurs années d’efforts, le projet porté par l’Ecurie Automobile du Comminges et les Amis du Circuit du Comminges, a enfin vu le jour. Alors que les ultimes préparatifs étaient en cours, avant l’ouverture, Michel Ribet, le président de l’EAC et de l’ACC nous en a dit plus sur cet espace dédié à la mémoire de ce qui fût l’un des plus beaux circuits.

Propos recueillis par Bertrand Allamel.

Affiche 1949

Bertrand Allamel – Michel, peux-tu nous expliquer la genèse du projet. Comment vous est venue l’idée de ce Musée du Circuit du Comminges ?

Classic Courses 20170430
Michel Ribet, Président de l’EAC @ Bertrand Allamel

Michel Ribet – Il nous faut faire un peu d’histoire pour comprendre d’où part l’idée. Nous avons créé l’Ecurie Automobile du Comminges en 1975 (nous avons fêté nos 42 ans !). Dès 1979, nous avions commencé à rechercher des archives sur les Grand-Prix, auprès de la mairie de Saint-Gaudens. Mais tout avait été dispersé. Nous nous sommes alors rendus à l’agence AFP de Toulouse et par chance, nous sommes tombés sur quelqu’un de passionné et très dévoué qui nous a proposé de rédiger un appel à documents, pour le diffuser par télex dans le monde entier. Quelle ne fût pas notre surprise d’avoir autant de réponses de la part d’anciens mécaniciens, de commingeois exilés, et surtout de pilotes ! Toulo de Graffenried, le président (à cette époque) de l’association des anciens pilotes a répondu présent en nous mettant en contact avec d’autres pilotes et leur famille, et connaissances. De même que le regretté Jacques Issautier, journaliste de La Dépêche, qui fût un grand serviteur du monde de l’automobile, et qui nous a soutenu en nous ouvrant les archives de son journal ainsi que son carnet d’adresse.

Toutes sortes de document ont commencé à affluer, remplissant nos greniers et dépassant ainsi toutes nos espérances. C’est à partir de là que nous avons commencé à penser qu’il faudrait rassembler ces archives en un même lieu.

B.A. – On est encore dans la fin des années 80, et le projet est embryonnaire…

M.R.- Oui, mais en 1985 nous organisons le 1er Grand-Prix historique du Comminges, et nous réussissons à réunir à Saint-Gaudens tous les grands champions qui ont participé au Grand-Prix du Comminges : Villoresi, Dreyfus, Pozzi, Manzon, Trintignant,etc… Ils étaient ravis d’être là et ont tous apprécié notre travail, au point de nous aider directement dans l’organisation de l’évènement, puis de nous demander de perpétuer le souvenir de ce Grand-Prix et de ce circuit, qui était considéré comme l’un des plus spectaculaires. C’est donc pour répondre à cette promesse faite à tous ces grands champions que nous nous sommes battus, même si le projet voit le jour un peu plus tard que prévu…

Classic Courses 20170430
Circuit du Comminges Tribunes @ DR

B.A.- Vous avez reçu des soutiens de poids…

Classic Courses 20170430
Les membres de l’EAC avec JL Moncet et Johnny Rives

M.R. – Nous avons la chance en effet d’être soutenus par les élus locaux d’une part, qui ont toujours voté à l’unanimité en faveur de notre projet. Mais aussi par des grands noms de la presse auto qu’on ne remerciera jamais assez, et qui ont donné de la crédibilité à notre projet, tout en nous fournissant de précieux fonds documentaires. Je pense à Gérard Crombac, de Sport Auto, dans les premières années. Puis à Johnny Rives et Jean-Louis Moncet qui nous soutiennent et nous ont ouvert des portes. Eric Hélary, qui est membre d’honneur de notre association (et qui fût vainqueur des 24h du Mans en 93), nous rend fréquemment visite et nous apporte également son concours. L’Automobile Club du Midi et Shell nous sont de précieux soutiens. Nous bénéficions d’une réelle dynamique de professionnels et passionnés du sport automobile.

B.A. – Peux-tu nous parler à présent du musée en lui-même ?

Classic Courses 20170430
Logo Musée de Comminges @ DR

M.R. – C’est un musée documentaire affilié à la FFVE, qui a pour objectif de présenter cette collection unique, et de transmettre aux générations futures l’histoire sportive d’une ville, qui est étroitement liée d’ailleurs à l’histoire de l’automobile. Il faut bien se rendre compte que le Grand-Prix du Comminges était un évênement majeur, qui attirait chaque année entre 60 000 et 80 000 personnes, avec des retombées économiques et touristiques énormes. Le Grand-Prix du Comminges était très apprécié des pilotes, qui affectionnaient son cadre (et notamment les casinos des stations thermales). C’est tout cela que nous voulons transmettre : un palmarès, avec des grands noms, une ambiance, et une histoire locale. Les visiteurs pourront visionner toutes les archives vidéos connues fournies par l’INA, ainsi que des documents spécifiques de grande valeur, comme par exemple la lettre d’engagement signée par Enzo Ferrari, et bien d’autres choses encore… En définitive, le Musée du Circuit du Comminges, sera une exposition documentaire sur toute l’histoire sportive Auto et Moto du circuit de 1925 à 1956, il sera composé d’un espace historique et d’un espace thématique. J’ajoute que le musée est idéalement situé, juste à côté des tribunes principales encore magnifiquement conservées.

B.A. – Le musée a aussi une vocation « réceptive » ?

Classic Courses 20170430M.R. – En effet, outre l’accueil du public, nous proposons également un site d’accueil personnalisé pour tous les rallyes historiques qui traversent notre belle région et qui souhaitent faire étape dans les Pyrénées. Nous accueillerons par exemple en juin le rallye Alfa-Roméo. D’autres rallyes étudient en ce moment cette possibilité de travailler avec nous. Et puis, bien sûr, le musée servira de base logistique et de point de départ à notre rallye, le « Thermal Comminges Classic » (anciennement rallye des stations thermales).

B.A. – Quelles sont donc les dates à retenir ?

M.R. – Nous sommes actuellement dans la dernière phase d’aménagement. Le site ouvrira le 30 avril prochain, journée nationale de la voiture ancienne. Puis nous accueillerons donc le rallye Alfa-Roméo, le 25 juin. Nous inaugurerons officiellement le musée le 8 septembre 2017, date du départ de notre « Thermal Comminges Classic ».

Pour tout contact :  lesamisducircuitducomminges@orange.fr

Musée du circuit automobile du Comminges
Rue des chanteurs du Comminges
31800 Saint-Gaudens

 

 

 

Bertrand Allamel

Auteur, formateur et conférencier. Titulaire d’un DESS Ingénierie Culturelle et d’un DEA de Philosophie économique. Il a pu analyser le monde de la culture depuis des postes d’observation privilégiés tels que machiniste, régisseur, organisateur, concepteur, consultant. Il écrit des articles et des livres sur divers thèmes, en son nom propre ou sous pseudonyme.

Bertrand Allamel has 6 posts and counting. See all posts by Bertrand Allamel

3 pensées sur “Musée du Grand Prix de Comminges

  • Ping :

  • Il en faut de la passion, du courage et de la constance pour créer un musée. Michel Ribet et sa bande son également des sages. Nous leur souhaitons tout le succès qu’ils méritent dans cette noble entreprise.

    Répondre
  • Qui a dit que seuls les britanniques se préoccupent de leur patrimoine automobile? Reims , Comminges, quelles belles initiatives…Reste entre autres Rouen les Essarts mais mais là tout a été rasé, subsiste seulement un rassemblement annuel d’irréductibles.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.