Tour Auto 2015 dans les Pyrénées

Vous les avez vues au Grand Palais ? Le Baroque des bas fonds d’un côté, Jean Paul Gautier, du …même côté, Vélasquez de l’autre, sans compter les  expos plus « triviales »… mais dimanche 19, derrière l’affiche du Tour Auto 2015, la nef

Lire

F1 2015 : Le billet de Johnny Rives – Bahrein 4

FERRARI RELANCE LE SUSPENSE A l’issue de la belle victoire de Sebastian Vettel en Malaisie (avec 8 secondes d’avance sur Hamilton et 12 sur Rosberg) on s’était pris à rêver qu’enfin les Mercedes avaient trouvé en Ferrari un adversaire à

Lire

Alain Prost, une vie, une carrière (2).

Nous retrouvons le quadruple champion du monde pour évoquer avec lui ses années d’apprentissage de la monoplace, lors des interview qu’il nous a accordé en 2002. Il évoque ses rencontres, les bons moments… et les moins bons. Et parle avec

Lire

F1 2015 : Le billet de Johnny Rives – Chine 3

TROP DE LOGIQUE ENLÈVE TROP D’INCERTITUDE Lewis Hamilton a logiquement triomphé dans le Grand Prix de Chine. En l’occurrence cet adverbe « logiquement » qui, le plus souvent, apparaît comme un bienfait en compétition sportive, devient ici une circonstance aggravante dans la

Lire

F1, surprises de début de saison : les années 90-2000

Dernier épisode de notre série consacrée aux surprises de début de saison. Nouveau changement d’époque, nouvelles têtes, nouvelles associations châssis-moteur : voici les combinaisons qui ont marqué les esprits dès les premières courses de la saison. Bertrand Allamel PartageremailFacebookTwitterPinterestLinkedin

Lire

GP de Grande Bretagne 1951

Le jour où il eut le sentiment de tuer sa mère… La course anglaise disputée à Silverstone le 14 juillet marque la cinquième manche du jeune Championnat Mondial de Formule 1. Celui-ci compte sept courses en Europe auxquelles s’ajoute celle

Lire

F1 2015 : Le billet de Johnny Rives – Malaisie 2

VETTEL ET FERRARI OSMOSE IMMÉDIATE ! A l’issue de l’indigent Grand Prix d’Australie ayant ouvert la saison 2015, par fantaisie, nous nous étions exclamés « Vivement le Grand Prix de Malaisie ! » On avait compris que, plus qu’un message d’espoir, il s’agissait d’un cri

Lire