Retromobile 2014 – Faisons un rêve

On aime les voitures compactes, avec des courbes, un moteur, un joli bruit. Mais si elles sont grandes, confortables, finies comme des pièces d’orfèvrerie on n’est pas insensible non plus. Elles nous font rêver, voyager, découvrir des joies parfois interdites. En nous procurant autant d’émotions esthétiques que de plaisir béat elles séduisent tous nos sens. Pouvoir rencontrer les personnages qui les ont conçues, dessinées, préparées, pilotées est aussi un bonheur rare.  C’est tout cela que nous apporte Rétromobile 2014 et chaque année. Pas question de se lasser ; le plaisir est sans cesse renouvelé, l’inattendu toujours présent, l’attente toujours récompensée.

Olivier Rogar

DSC_1420.jpg

 Lancia chez Lukas Huni AG

Disons le, chez Classic COURSES, nous aimons cette marque. Innovations techniques, esthétique, ADN de la compétition…telles étaient ses caractéristiques jusqu’à son intégration dans le groupe Fiat au sein duquel elle n’a pas trouvé sa place. Allant ces dernières années jusqu’à diffuser des Chrysler rebadgées…

Après son exposition Citroën DS de 2013, Lukas Huni rend cette année un juste et bel hommage aux filles de Vincenzo. Des voitures exceptionnelles, issues de collections privées et dont aucune n’est à vendre. Espérons que ce ne soit pas un hommage posthume …

Ci-dessous, Lambda 1924, D24 Targa Florio 1954, Aurélia B20 1952,  Aurélia B24S 1955 California, Fulvia coupé 1965, Stratos 1973

DSC_1413.jpg

DSC_1436.jpg DSC_1424.jpg

DSC_1434.jpg

DSC_1412.jpgDSC_1414.jpg

Porsche : Mission 2014. Our return.  DSC_1344.jpg

DSC_1304.jpgLa tendance se confirme d’année en année,  les grands constructeurs occupent de plus en plus d’espace : Renault, Alpine, Peugeot, Citroën bien sûr, nous sommes en France, mais aussi Porsche, Mercedes, Skoda… L’histoire recoupe parfois l’actualité. Ainsi Mercedes fait de la communication en invitant certains de ses pilotes, nous vous en avons parlé. Porsche choisit Rétromobile pour annoncer son retour au Mans dès cette année avec la 919. Il est vrai que le salon de l’Auto – Le Mondial – est un peu coincé entre le produit à vendre, plutôt banal et une communication « convenable » qui exclut la vitesse. Il est un fait, c’est que, de son côté, le Salon de la voiture de course a disparu depuis belle lurette. Il ne reste donc que les salons « Rétro » pour faire vivre la passion et assumer ce qu’elle comporte. Les constructeurs l’ont compris. Cette présentation Porsche regroupait les anciens et actuels pilotes des 24 heures – dont 5 vainqueurs – et des voitures exceptionnelles, pour ne pas dire mythiques, 911, 917, GT1, 991 GT3…le tout en présence du Président de Porsche France, Marc Ouayoun et de l’ancien directeur de la compétition, Mr Herbert Ampferer.  Ce dernier ainsi que les deux vainqueurs de 1998 sur GT1 ; Laurent Aiello et Stéphane Ortelli se verront offrir une reproduction du spyder hybride 918 qui laissera Philippe Streiff complètement ébahi !

 

DSC_1354.jpg

DSC_1332.jpg

Marc Ouayoun, Jean-Pierre Beltoise, Philippe Streiff, Herbert Ampferer

DSC_1340.jpgDSC_1334.jpg DSC_1336.jpgStéphane Ortelli, Herbert Ampferer et Laurent AielloDSC_1362.jpg

DSC_1360.jpg

Laurent Aiello, Stéphane Ortelli, Romain Dumas

 DSC_1315.jpg

Jean-Pierre Beltoise, Philippe Streiff, Gérard Larrousse

DSC_1310.jpg

Mmes Beltoise et Larrousse

 DSC_1306.jpg

Monsieur Louis Meznarie

DSC_1302.jpg

Gérard Larrousse

Alpine

Nous avons cherché. Aucune trace de la future Alpine….Mais le plateau rassemblé sous l’égide de Rallye Story était exceptionnel.

DSC_1264.jpg

DSC_1396.jpg

DSC_1398.jpg

DSC_1399.jpg

L’introuvable Ferrari !

A force, à force de venir, de parcourir, on se lasse, on connait tout, on a tout vu… A force, on ne regarde plus, on discute, on parle d’autres choses… A force on finit par ne plus rien voir…P4 est pourtant un mot qui interroge. Un mot qui parle aux kakis et aux rouges. Mais où est-elle cette fichue P4 ? Planquée en biais derrière un porteur Fiat… contre un mur. Dans l’angle d’un stand Tradex déjà bien garni. Mais elle est bien là. Seule. Personne ne la voit. Mais pour les heureux élus… Comment vous dire ? …P4… on deviendrait même P5 pour elle !

 DSC_1468.jpg

DSC_1471.jpg

DSC_1472.jpg

DSC_1479.jpg

DSC_1509.jpg

DSC_1474.jpg

DSC_1475.jpg

 

DSC_1476.jpg

Un bonheur n’arrivant jamais seul au royaume des courbes, les Dino 206 et 246 sont également présentes.
DSC_1272.jpg

Ventes aux enchères partout. Mais pas pour tous…

Ventes ArtcurialBonhams et RM Auctions. ( Cliquer sur les liens pour avoir les résultats des ventes).  Paris était la place où il fallait être cette semaine. Les résultats ont été bons mais la bataille est rude entre ces grandes maisons. Le marché est paradoxal, porté d’un côté par la demande de très beaux modèles et tendu de l’autre vers certaines voitures  qui pourraient poser question… . Les investisseurs ont pris la place des collectionneurs traditionnels. Certains prix sont étonnants. Les rendements sont élevés. Les prix également. La semaine dernière une Testa Rossa 250 s’est vendue 40 millions de dollars…

DSC_1486.jpg

Marc Souvrain, expert de la vente RM Auctions aux invalides.

Artistes

Patrick Brunet, Natacha Toutain, François Chevalier, Art Speed Galerie, Bertrand Grégoire ; bénéficiaient cette année d’espaces plus aérés. De quoi nous laisser admirer leur travail ou de mieux se réjouir de quelques accords de guitare chez Benjamin Freudenthal.

 DSC_1522.jpg

Patrick Brunet

DSC_1528.jpg

Bertrand Grégoire

DSC_1529.jpg

Art Speed Gallery

DSC_1530.jpg

Natacha Toutain

DSC_1531.jpg

François Chevalier 

DSC_1533.jpg

Benjamin Freudenthal

Personnages

Ce n’est certes pas Goodwood revival, mais, connus ou non , il y a ce qu’on appelle des « personnages » à Rétromobile !

DSC_1372.jpg

Jean-Luc Thérier

DSC_1219.jpg

 Un Maharajah ?

DSC_1222.jpg

Denis Sire

Le repas CC

Traditionnel, il nous permet de matérialiser le virtuel et de faire un point sur nos projets. Nous y avons rencontré Michèle Turco, Carol Quiniou, Kate Vesselovsky, Jean Paul Orjebin, Jean Philippe « Squadra », Patrick Brunet, Eric Bhat, Jean Paul Brunerie, Olivier Favre et Pierre Ménard bien sûr. Une diversité totale. Des témoignages inattendus. Des projets partagés. Une consommation moyenne raisonnable !

CC DÎNERJPG.jpeg

Photos @ Olivier ROGAR ( Sauf celle du dîner, prise par le serveur !)

 

 

 

10 pensées sur “Retromobile 2014 – Faisons un rêve

  • bisous à vous tous et merci encore pour cette belle soirée

    Répondre
  • Sinon, quel diner sympathique, qu’est-ce qu’on a ri !

    Répondre
  • Tous les détails sur memorytso.com

    Répondre
  • Je ne sais pas s’il existe d’autres salons réunissant autant de visiteurs heureux de se croiser, de se parler,de se revoir, de se raconter son année de balade en voiture ancienne, de recherche de pièces et de copains perdus de vue, Retromobile vieilli bien, comme ses visiteurs.

    Répondre
  • Ca fait plaisir de voir tout ce beau monde avec le fakir au premier plan ! Plaisir aussi de voir ces si belles autos (on hésite du coup à dire « caisses »). Question : que faut-il comprendre à travers les voitures qui justement « posent question » ?

    Répondre
  • Petite nouvelle dans l’équipe de CC, j’avoue que j’ai adoré l’ambiance de ce dîner et la bienveillance des participants. Fakir, je trouve qu’envisager l’Inde avec toi comme guide est une excellente idée…à suivre ! Pierre merci pour ta délicatesse , pour renseigner le disque dur de mon cerveau avec les informations adéquates sur le riche passé de certains des autres convives présents à cette table…Olivier F., grâce à toi le choix de mon menu fut excellent…Olivier R. merci d’avoir organisé ce dîner, ce fut très réussi…bref, je ne peux pas tous vous citer, mais en tous cas merci à tous de votre bonne humeur, votre passion pour la chose automobile, vos rires et votre enthousiasme …vous êtes contagieux !!

    Répondre
  • Puisqu’il s’agit ici – et souvent – de voitures, de caisses, de bagnoles, mais pas seulement, il y a des femmes des hommes et des histoires, alors moi je retiendrai de ce dîner le chauffeur du taxi appelé par JPO. L’homme vient vers la table et dit à la cantonade, « le taxi est là et je suis pressé ». JPO qui s’était levé, la vapeur lui sortant des oreilles et du nez se rassoit « fumasse » en disant « Ah bon il est pressé, moi non, il va voir ! » Cinq minutes plus tard, le « chauffeur » se marrait bien, sa bière en main. Le taxi – le vrai – était arrivé. Et JPO de nous faire un beau départ dans un éclat de rire.

    Répondre
  • Je vous approuve pour votre article. c’est un vrai charge d’écriture. Développez

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.