Epoqu’Auto – Lyon 2013 – 2e partie

P1170087.jpg

Autos, motos, artistes, Michèle Turco continue sa visite d’Epoqu’Auto. Nous l’accompagnons avec plaisir.

Classic COURSES

François Chevalier ou la technique de l’art.

P1170083.jpg

François Chevalier ou la technique de l’art.

Devant lui des livres, des dessins, des aquarelles et des bronzes sur sa passion : les sports mécaniques. Pilote, Bugattiste dès l’âge de 18 ans, directeur d’écoles de pilotages, François Chevalier a surtout occupé les fonctions de Directeur du circuit Paul Ricard pendant 30 ans et y a organisé de grandes épreuves de sports mécaniques.

P1170080.JPG

Après son arrivée au circuit Paul Ricard en décembre 1969, il avait tout à faire avant l’inauguration fixée au 19 avril 1970 : un nouveau tracé  pour un tout nouveau challenge 2l Sport, puis un premier Grand Prix auto en 1971 et moto en 1973… Sa présence au « Ricard » a été synonyme d’une volonté de développement économique de la zone d’activité autour du circuit ; travailleur acharné et passionné, doué d’une force de persuasion et d’attraction, il a parlé entre autres avec Hugues De Chaunac et Oreca et d’autres encore…au passage il me confie en souriant que Ligier, contacté n’a pas désiré le rejoindre, car Ligier « n’aime pas la mer ».

Mais parler uniquement du circuit Paul Ricard avec François Chevalier, serait réducteur.  Je regarde autour de nous et l’interroge sur sa création artistique : ses yeux pétillent encore et son visage s’ouvre ; oui il dessine, il crée des légendes humoristiques, comme dans le Petit Bugattiste Illustré et il sculpte des bronzes: le modelage de bronzes en tirages limités…représentant des voitures de courses  et des motos aussi…

P1170081.jpg

Je lui parle Art et Art de la technique, il me répond avec pudeur Technique, et Technique de l’art avec ses bronzes « à la cire perdue » –  le temps s’arrête –

« …modèle en bois – polystyrène extrudé – pâte à modeler que l’on sculpte et qui durcit à l’air – vernis – fabrication d’un moule en 2 parties en matériaux synthétiques souples que l’on démoule comme on enlève un gant – injection de cire liquide, agitation – densité – retouches – cylindre de coulée en position verticale – suspension par une ficelle – plâtre réfractaire versé – au four – le plâtre durcit et la cire fond (« à cire perdue »). Le bronze en fusion versé puis refroidissement – Démoulage du cylindre de coulée – plâtre cassé – nouveau travail de finition pour enlever les coulées – patine par oxydation.» 

 P1170084.jpg

Aucun doute il est passionné ; ses mains fines ponctuent et miment le geste du sculpteur, tantôt caressant et doux, tantôt fort et appuyé, toujours précis et exigeant ; il a dans ses yeux la réalité des formes et sous ses doigts le devoir de fidélité à cette réalité.

Ce Monsieur, expert dans ses domaines, cultivé, doté d’un humour redoutable, d’un discernement aiguisé dans le choix du verbe et du dessin,  le regard tantôt charmeur, tantôt lointain, m’a touchée par sa délicatesse et m’a impressionnée par sa capacité de jugement rapide et sûre. Sa simplicité et son humilité remarquables, là où d’autres auraient un ego sur développé, a transformé notre entretien en un moment magique – en dehors du temps –

 

…Merci Monsieur Chevalier.

 

Jean NOUGIER , l « Sorcier de St Andiol » 

Claude Scalet et François-Marie Dumas

 

P1170016.jpg

Ou la passion chevillée au corps dans le respect d’un homme qu’ils admirent.

 

1932 : Nationale 7-St Andiol- Garage « Nougier Mécanique » Jean Nougier conçoit et construit des motos françaises, tandis qu’Henri son frère les pilote (sous un nom d’emprunt au début).

1938 : Premiers tests et premiers records à Monthléry en catégorie 125. Plusieurs records du monde suivront.

 

P1170114.jpg

Pendant la guerre, Jean Nougier utilise son temps libre à concevoir une moto de course sans partir de pièces ou moteurs existants. Il la fabrique dès 1946 avec l’aide de l’Aluminium Français et cette moto va tout gagner. Sous la pression de sa femme, Henri cède sa place à d’autres pilotes et en particulier Henri Schaad dit »Mickey » qui va remporter plusieurs titres de champion de France (en 125,175 et 250).

P1170015.jpg

Les années 1970 voient Jean Nougier passer aux « 2 temps » et André Kaci gagner le championnat de France. La famille Nougier s’occupe du garage et prend le relais de Jean qui n’est jamais bien loin. Il se consacre à la reconstruction enthousiaste de quelques merveilles : 500 Peugeot Bicylindre – 350 Jonghi à double ACT, une voiture Amilcar 6 cylindres et sa propre 4 cylindres.

Il laisse aussi un superbe souvenir dans le monde du Motoball, (sport aujourd’hui tombé aux oubliettes) pour lequel il avait conçu des modèles spécifiques. Mort à 90 ans en 1999, la passion l’a guidé toute sa vie

« Il vaut mieux se perdre dans sa passion, que de perdre sa passion » (Augustin Hippone) tiré du livre « Motos Nougier – Le rêve Français – de F.M Dumas

Et où en est la Moto Française aujourd’hui ?

 

Francis Pouessel – Alternative Cars

Importation et vente de voitures américaines :

P1170043.jpg

Francis Pouessel travaille avec son fils dans l’importation personnalisée de voitures américaines : Shelby, AC Cobra, GT40, Ford Mustang, … Il possède un atelier et s’occupe de tout hormis la peinture et l’usinage spécifique de  certaines pièces. (cette prestation est sous-traitée). Les voitures qu’il importe possèdent une immatriculation et une carte grise française.

 

P1170044.jpgPar exemple concernant les Cobra : celles-ci sont fabriquées chez Superformances en Afrique du Sud puis envoyées aux Etats Unis où elles sont motorisées ; c’est là que Francis Pouessel entre en jeu en important le véhicule en France. En dépit de freins douaniers de plus en plus présents, l’activité se développe ; il suffit pour cela de constater le nombre de créations d’entreprise dans ce domaine depuis environ 5 ans.

 

 

La force de Francis Pouessel est d’importer des voitures américaines et de les préparer de façon très personnalisée en fonction des besoins de sa clientèle. Pilote à ses heures, il essaye de participer à certaines courses historiques quand son activité le lui permet. Bien qu’entouré de monde sur son stand, il a accepté de m’accorder quelques minutes…et avec le sourire !

 

Diabolo et Authentic Roads

Jean-Michel Fournier et Nathalie Vallette pour :

P1170130.jpgMon premier, Diabolo, est un concept novateur et ludique pour animer des séminaires de cohésion d’équipe, via un parc de 2CV de différentes couleurs. L’éventail de prestations proposées par Jean-Michel Fournier (séminaire, randonnées, goguette) aux entreprises, se fait sur cette voiture légendaire aimée de tous.

Mon deuxième, Authentic Roads,  est un concept novateur et confortable pour découvrir de superbes régions en Europe au volant d’une Ancienne. Il propose une conception sur mesure de rallyes touristiques, gère le voyage (administration) et surtout la logistique (acheminement des voitures sur le lieu de départ) et l’assistance mécanique sur place. Adossée à une agence de voyages, Authentic Roads en présente toutes les garanties.

Deux concepts qui méritent d’être connus, servis par Jean-Michel et Nathalie, champions de l’accueil convivial.

 

 

Michèle TURCO

Photos @ Michèle TURCO

 

 

 

 

 

 

 

 

3 pensées sur “Epoqu’Auto – Lyon 2013 – 2e partie

  • d’un circuit à l’autre françois chevalier a effectivement su conserver sa sagesse toute… philosophique ! et pour cause…. la bonne cause.

    Répondre
  • Une rencontre avec François Chevalier est toujours un moment enrichissant. Comme vous le dites ce grand monsieur a les yeux pétillants d’intelligence et de passion.

    Répondre
  • François Chevalier était sur la grille de départ du GP d’Albi 1968, je crois qu’il partit en fond de grille. Ce célébre Grand Prix marqué par l’élegance de l’élégant Jean Pierre Jabouille qui permit à Cevert de prendre le départ avec du retard de ce grand prix de f3 et consacra François Cevert. J’ai beaucoup entendu parler de Francois Chevalier de son accident aussi, par mon Ami François Béquignat originaire de salon de provence et se rendait fréquement au castellet et connaissait M.Chevalier.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.